Cultures 

F.A.M.E au Sucre : le film musical à l’honneur

Un festival, on ne le répétera jamais assez, n’a de sens que s’il travaille des thèmes absents du maillage d’équipements culturels dans lequel il s’insère – précisons au passage qu’il n’existe pas d’esthétique du « film tombé dans le domaine public », seulement du cynisme.

Sucre FAME Bulletin

©DR/Le Petit Bulletin

On ne peut dès lors que se féliciter de l’initiative du Sucre d’importer le F.A.M.E., événement centré sur cet objet cinématographique particulier qu’est le film musical organisé depuis deux ans par la Gaieté Lyrique à Paris.

Au programme de cet écho lyonnais, deux soirées. La première, payante, présentera un docu nerdy à souhait, I Dream of Wires, soit 90 minutes de parlotte hyper technique et néanmoins instructive autour des synthés modulaires, et l’inédit Northern Soul d’Elaine Constantine, sorte de This Is England avec des cheveux et des chorégraphies sous amphétamines – en clair, une chronique sociale sur fonds d’engouement pour le son Motown.

L’autre, gratuite, enchaînera deux bizarreries : Ditch Plains, une performance post-apocalyptique (car dansée par trois b-boys dans un New York encore sonné par l’ouragan Sandy), et Buffalo Juggalos, plongée muette et en plans fixes dans le monde peinturluré et plus white trash que white trash des fans du duo hip-hop Insane Clown Posse.

En revanche nulle trace, malheureusement, du documentaire sur Pulp qui a tant fait parler de lui à Paris – mais n’a pas eu droit à une sortie en salles lyonnaises. Une prochaine fois ?

F.A.M.E. – Film & Music Experience
Au Sucre jeudi 23 et vendredi 24 avril

Par Benjamin Mialot sur lepetitbulletin.

Partager cet article

L'AUTEUR
Le Petit Bulletin
Le Petit Bulletin

L’hebdo gratuit des spectacles à Lyon

En BREF

La manifestation des antifas à Lyon interdite par le préfet du Rhône

par Rue89Lyon. 1 366 visites. 1 commentaire.

De drôles de reprises de Jonnhy Hallyday, dénichées par Harry Cover

par Rue89Lyon. 618 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Label Market « Jaquette et diamant » : le bon son de Lyon en circuit court

par Bertrand Enjalbal. 300 visites. Aucun commentaire pour l'instant.