Société 

Virée du Bon Coin, une soucoupe volante savoyarde mise aux enchères sur eBay

actualisé le 08/04/2015 à 17h29

L’annonce publiée sur eBay ne cache pas la vérité aux acheteurs potentiels : « Soucoupe volante qui ne vole pas ». Christophe Suchetet l’a construite avec une bande d’amis, reproduisant à l’identique l’ovni du film La Soupe aux choux. L’énorme engin motorisé a fait rire tout le monde à la vogue de Larringes. Stimulés par les appels des journalistes, ils voient sa vente comme une occasion de braquer les projecteurs sur leur petite commune de Haute-Savoie, et sur un mode de vie rythmé par les fêtes de village.

La soucoupe de Larringes présentée sur les sites de petites annonces. DR.

La soucoupe de Larringes présentée sur les sites de petites annonces. DR.

Quand Christophe Suchetet reçoit la réponse-type du Bon Coin, il est très déçu. Sa proposition commerciale a tenu à peine deux jours sur le site de petites annonces. Il tente de protester et de mettre en avant la dimension humoristique de son projet. Le Bon Coin lui écrit :

« Bonjour. Nous comprenons votre démarche toutefois le produit que vous proposez n’est pas accepté. »

Et de renvoyer Christophe Suchetet aux conditions d’utilisation du site.

« L’idée, c’était de faire un buzz, pour bien terminer toute cette histoire », lâche-t-il.

Il n’a jamais imaginé se faire de l’argent avec la soucoupe. On pouvait d’ailleurs l’obtenir pour la somme de 500 euros ; à peine de quoi rembourser les frais que l’engin a engendrés.

C’est à dire 150 euros pour une vieille AX achetée sur Internet avant d’être désossée, dans le but d’utiliser sa carcasse et son moteur ; de l’outillage en quantité et des heures de bricolage le week-end, à la maison.

Gros soundsystem et soupe aux choux

La soucoupe conduite dans Larringes, de nuit. DR.

La soucoupe conduite dans Larringes, de nuit. DR.

En 2013, pour la traditionnelle vogue de Larringes, commune qui compte à peine plus de 1000 habitants, Christophe et ses amis imaginent « faire un remake du film La Soupe aux choux ».

Les costumes sont parfaitement reproduits, ceux des paysans campés par Louis de Funès et Jean Carmet, la combinaison jaune de l’extraterrestre joué par Jacques Villeret, la tenue des gendarmes. Il y a aussi « la Francine ». En prime, la soucoupe volante sert au défilé. Elle emballe tout le monde, un commerçant fabrique des litres de soupe aux choux à distribuer pendant la fête.

Elle ne vole pas. En revanche, elle roule.

Christophe Suchetet la conduit seul, il peut embarquer un enfant ou deux dans l’habitacle pour les amuser. La soucoupe recueille un tel succès que la bande de copains se rend l’année suivante dans la ville d’Evian, pour son carnaval annuel. L’engin va emprunter les routes départementales sur 10 kilomètres.

Ci-dessous une petite vidéo (tournée par « les copains de Larringes » très motivés) donne une idée de ce à quoi ressemble l’objet mis en branle.

La Soupe aux Choux plat officiel de la Vogue de Larringes ?

Posted by Larringes TV Officiel on lundi 23 septembre 2013

 

A partir d’1 euro sur eBay

Sur notre répondeur, Christophe Suchetet a laissé un message sans donner sa véritable identité, lâchant un énigmatique : « C’est la denrée ». En référence à l’extraterrestre de la Soupe aux choux. C’est aussi le pseudo qu’il a choisi pour son compte de vendeur eBay. Tout ça « n’est qu’une blague » mais il est à fond.

D’ailleurs, la petite bande n’a pas fait les choses à moitié, c’est un véritable soundsystem sur roues qu’ils ont fabriqué. Christophe et au moins l’un de ses amis sont d’anciens DJs, animateurs de fêtes, mariages et cérémonies diverses, bien connus dans la région. Ils ont encore du matériel professionnel dans leurs garages, qu’ils réutilisent à la première occasion, pour leurs propres soirées.

En dehors des fiestas du samedi soir et des actes de bravoure en bricolage, Christophe Suchetet a aussi un job. A 39 ans, il a monté sa boîte de conseil en risques incendie et installation de systèmes de sécurité, pile poil au moment où la loi oblige désormais à équiper les habitations de détecteurs de fumée.

« On est une bande de copains de 35 à 50 ans, impliqués dans chaque événement de la vie du village. Quand la plupart des gens se sentent déprimés par une actu pas très joyeuse, on trouve que c’est une façon légère d’aborder la vie. »

Mais la blague prend de la place : elle fait près de 4 mètres de circonférence et 1,5 mètres de hauteur.

La soucoupe, qui n’a donc pas énormément servi, est stationnée depuis tout ce temps sur un terrain, devant la maison de Christophe Suchetet qui bénéficie d’un peu de place. Mais il a prévenu les copains : « en 2015, il faut qu’elle parte. »

C’est là l’occasion de faire parler du village de Larringes ; l’idée de la mettre sur le Bon Coin et d’avertir le journal local fait son chemin. Le quotidien le Dauphiné Libéré s’en est en effet amusé dans un petit article, puis Libération a fait une brève. Cette fois, avec l’annonce sur eBay, « même France 3 Région a voulu faire un reportage », pour rigoler aussi semble-t-il.

Le reportage de France 3 Regions à Larringes, en mars 2015.

Si vous êtes intéressé par l’achat de cet objet non volant et assez identifié, sur eBay, les enchères pour la soucoupe volante ont démarré à 1 euro.

> Info signalée par un internaute

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 557 visites. 1 commentaire.