Société 

Sur la place des Terreaux, la statue de Gérard Collomb domptant un lion

actualisé le 08/04/2015 à 16h19

Le maire PS de Lyon a de l’humour, un peu comme tout le monde, le 1er avril. La fontaine Bartholdi qui trône sur la place des Terreaux va devoir rejoindre un atelier pour se refaire une beauté et, en attendant son retour, le blog Lyon City Crunch s’est amusé à imaginer de nouveaux gros ouvrages artistiques pour la remplacer.

Les Lyonnais sont invités a choisir entre quatre propositions.

Entre autres, une statue de Gérard Collomb domptant un lion et qui serait réalisée par un certain Sar Fisherman. Lyon City Crunch se lâche et écrit avec une plume très juste :

« L’artiste franco-islandais définit son oeuvre comme une réponse à la statue de Louis XIV sur la place Bellecour. La métropolisation de la cité et la personnalisation à l’extrême de la politique ont nourri sa réflexion autour d’une structure grandiloquente mais inspirée. « Il ne faut pas y voir la toute puissance d’un sénateur-maire, déclare-t-il, mais la victoire de l’homme sur le fait urbain ». »

Montage par Lyon City Crunch.

Montage par Lyon City Crunch.

Il y a aussi l’oeuvre « We love Rosette », par un certain Etienne Lethon, soit un gros saucisson érigé tel le sapin ambigü (ressemblant à un plug anal) de McCarthy à Paris.

Ou encore une boutique éphémère de « Jean-Pierre, le coureur des berges du Rhône », un personnage de la ville bien connu des Lyonnais.

Ou, enfin, une grosse boule disco, comme celle qui avait déjà illuminé la place des Terreaux à l’occasion d’une édition de la Fête des Lumières et qui avait remporté un franc succès (une page Facebook avait été créée pour réclamer son maintien).

Mégalo-LOL et jours de pluie

Gérard Collomb s’est senti poussé des ailes à la lecture du billet de Lyon City Crunch et a déclaré sur sa page Facebook :

« Pour l’instant, j’ai un petit faible pour la première proposition. »

lyon-city-crunch-collomb

Même pas de smiley à côté de sa remarque. Gérard Collomb à qui il est parfois reproché une forme de mégalomanie et d’autoritarisme dans sa façon de gérer sa ville fait dans l’autodérision mais on le croit volontiers lorsqu’il dit qu’il ne verrait pas d’inconvénient à se voir dominer la place, juste en face de ses bureaux à l’Hôtel de ville.

L’auteur de ce billet d’humour s’est à son tour amusé sur les réseaux sociaux de la promo faite par le maire à son site :

« Ecrire un article bien débile et le voir relayé par Gégé Collomb : ✔ »

Si la réfection de la fontaine Bartholdi est programmée et chiffrée à 2,75 millions d’euros, celle de la place des Terreaux reste en suspend. L’artiste Daniel Buren y a créé une oeuvre graphique en 1994, telle qu’il les affectionne : un damier ponctué de 70 micro-fontaines recouvre toute la place. Mais aujourd’hui les petits jets d’eau ne fonctionnent quasi plus.

Les jours de pluie, la place est difficilement praticable et l’effet esthétique escompté n’existe plus du tout. Daniel Buren avait reproché à la Ville de Lyon de ne pas avoir pris soin de son oeuvre (en permettant notamment à des camions municipaux d’intervenir sur la place, cassant des carreaux et les systèmes de projection d’eau).

La boule à facettes, finalement, ça pourrait pimper un peu tout ça.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 536 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.