Vigies 

Les vacataires de Lyon 2 obtiennent une « première victoire »

SUR LEMONDE.FR

Au terme d’un long bras de fer avec l’administration de l’université, la grève des vacataires semble porter ses fruits.

Après six mois de crise à l’université Lyon 2, les étudiants vacataires et la présidence de l’établissement ont trouvé les premières gammes d’un accord.

L’université a accepté de rembourser pour l’année 2014-2015 les frais d’inscriptions que ces doctorants chargés d’enseignement ont dû payer. Soit 396 euros (hors sécurité sociale) qui grevaient largement leur rémunération, s’élevant à 700 euros pour vingt et une heures de cours.

Deuxième requête entendue, la création d’une commission tripartite réunissant le personnel administratif, les enseignants titulaires et vacataires permettra désormais à ces derniers de négocier leurs conditions de recrutement avec la présidence. Enfin, le non-versement des salaires depuis septembre, couplé, pour certains d’entre eux, à une absence de contrat de travail, est en passe d’être réglé. Seuls dix contrats seraient encore en cours de traitement.

Dans un communiqué, le collectif des vacataires précaires s’est félicité de cette « première victoire ».

Parmi les autres revendications auxquelles l’université n’a pas encore répondu, la limitation des effectifs à 30 étudiants en travaux dirigés (TD), des ouvertures de postes supplémentaires et une revalorisation du taux horaire des TD, prenant en compte les tâches annexes, comme la préparation des cours, la surveillance des examens et la correction des copies, pour l’instant non rémunérées.

Lire la suite sur campus.lemonde.fr (édition abonnés)

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 346 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 699 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 503 visites. 6 commentaires.