Politique  Société 

Christophe Boudot, chef du FN à Lyon, démonté par Libération

actualisé le 17/06/2015 à 21h34

Le titre de l’article que le service « Désintox » de Libération consacre à Christophe Boudot est sans appel : « Un nouveau cador de l’intox dans les rangs du FN ».

L’élu du 8è arrondissement et chef de la fédération FN du Rhône en prend pour son grade. Parce qu’ « il raconte n’importe quoi ». Libé publie une vidéo d’une convention du FN à la veille des élections départementales, dans laquelle Christophe Boudot estime qu’entre 2013 et 2014, 3 millions d’étrangers sont venus illégalement en France, dont une majorité de Musulmans.

Il s’appuie pour cela sur une étude de l’Insee qui, si on fait ce qu’il n’a pas fait c’est à dire la lire, ne parle à aucun moment de clandestins. L’institut fait plutôt état d’un flux entrant annuel moyen sur la période de 200 000 personnes par an et parle d’une partie croissante d’immigrés européens.

Capture d'écran Libération.

Capture d’écran Libération.

Les réponses très drôles de Boudot à Libé

Libé relève ensuite le propos abracadabrant de Christophe Boudot sur des statistiques ethniques, interdites en France, qu’il aurait finalement trouvées dans une étude faite par le groupe commerçant Casino, et qu’il se serait procuré par un militant FN qui lui-même aurait eu une connaissance travaillant dans cette chaîne. Il n’a rien pu confirmer ni fournir à Libé. Ce sont les explications que l’élu donne au journal qui sont finalement les plus drôles.

Ensuite, Christophe Boudot est épinglé pour deux remarques, toujours fausses, qu’il a faites à la suite d’articles parus dans le quotidien local Le Progrès, friand de faits-divers. L’élu FN évoque un article qui avait fait couler beaucoup d’encre, parlant de nationalités absurdes (« Rom », « groupes des cités de Marseille », « toxicomane », « Africaines »…), spécialisées dans différents types de délinquance. Un papier pour lequel le quotidien avait fini par s’excuser. Boudot imagine que son auteur (et il se trompe d’ailleurs de journaliste) a été réprimandé et rétrogradé au sein du Progrès. Ce qui est faux.

L’élu FN avait également sauté sur l’article du quotidien qui parlait de prières musulmanes faites sur un stade de foot municipal par des joueurs amateurs. Pour lui il s’agit alors d’une pratique répandue qui se fait avant chaque match. Faux : non seulement il s’agissait de matches entre joueurs du dimanche mais en plus elles n’ont plus cours.

Libé a trouvé là un très bon client pour son service Désintox.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 204 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 109 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 995 visites. Aucun commentaire pour l'instant.