Actualité 

La maison du film « Les Rivières pourpres » est en Isère… et mise en vente

En 2000 sort sur les écrans le film « Les Rivières pourpres », réalisé par Matthieu Kassovitz. Adapté du roman de Jean-Christophe Grangé, il suit les enquêtes de deux flics, joué par Jean Reno et Vincent Cassel, a priori sans lien et éloignées mais qui finiront par se rejoindre. L’un enquête sur un meurtre violent commis dans une petite ville des Alpes, le second sur une disparition mystérieuse et ancienne.

 

 

Le tournage se déroule en grande partie en région Rhône-Alpes. La production avait ainsi tourné en Savoie du côté d’Albertville, sur des glaciers en Haute-Savoie et aussi en Isère. A Livet-et-Gavet (entre Grenoble et Bourg-d’Oisans, dans la vallée de la Romanche) le tournage s’était notamment déroulé dans le « pavillon Keller ». Aujourd’hui, la maison est en vente. Au prix de 480 000 euros comme l’atteste l’annonce immobilière du groupe Agda.

L'annonce pour la vente du pavillon Keller / Capture d'écran

L’annonce pour la vente du pavillon Keller / Capture d’écran

 

Cette immense bâtisse de près de 900 m², sur quatre étages, est construite notamment sur des pilotis et a été construite pour Charles Albert Keller. Cet industriel décédé en 1940, surplombait ainsi ses usines qu’il pouvait surveiller depuis sa maison. Il avait fait fortune en développant des fours industriels puis en se développant dans l’énergie électrique.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

À Vaulx-en-Velin, François Hollande attendu par les profs mais snobé par Gérard Collomb

par Rue89Lyon. 1 129 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 522 visites. 1 commentaire.

Vance Bergeron, chercheur lyonnais et « cycliste bionique »

par Rue89Lyon. 437 visites. Aucun commentaire pour l'instant.