Cultures 

Nuits Sonores 2015 : la nuit se lève enfin, la programmation dévoilée

actualisé le 24/03/2015 à 15h35

Ouvert sur le monde et recentré sur la musique électronique. Tel s’annonçait Nuits Sonores 2015 à la découverte de sa programmation de jour. Tel s’affirme le festival à l’heure de dévoiler son pendant nocturne.

Jessica 93

Brodinski

 

C’est quoi, être rock en 2015 ? Les lecteurs de Rock & Folk ont sans doute leur (fausse) idée sur la question. Les autres, nous sommes au regret de vous le confirmer, ne trouveront pas la réponse à Nuits Sonores cette année – à moins que le « concert spécial », pour l’instant tenu secret, ne vienne nous contredire.

Grande absente de la programmation de jour, la musique électrique ne constitue en effet que la portion congrue de son homologue nocturne, bien que l’on se réjouisse des venues du polarisant Jessica93 (de ce côté-ci de l’écran, on adore sa noise pour périphérique), des intransigeants et déjantés Future of the Left, des industrieux industriels de The Soft Moon ou des Saints, a.k.a. les Ramones du pays des kangourous, à l’affiche du Circuit.

Circuit d’ailleurs encore en cours de montage mais qui, outre son habituel cortège d’activistes locaux (Flore, Manoo, Kosme…), promet d’ores et déjà pas mal de dilemmes : entre le « fils de » Seun Kuti et le gothique qui s’ignore Redshape, le rappeur made in England Ghostpoet et les diggers compulsifs (pléonasme) du label Antinote, il faudra choisir – et avec pas moins de quinze spots dont trois inédits, l’Ayers Boat, le Petit Salon et le Logo, même les stances du Cid vous paraîtront des truismes en comparaison.

 Grands soirs et petits matins

Pour le reste, les Nuits auront, là aussi à l’instar des Days, des airs de best ofde l’année écoulée – le revers du dynamisme sans précédent qui caractérise la vie nocturne lyonnaise.

A Guide to Men de Future of the Left, on A Plot Against Common Sense (2012)

Outre les indispensables Laurent Garnier et Agoria (dos-à-dos avec un autre grand mélancolique, l’Irlandais Mano Le Tough), on retrouvera ainsi le marcheur blanc Recondite (fans de Game of Thrones, écoutez son Hinterland, digne des paysages qui s’étalent «au-delà du Mur»), les bourreaux des mollets de Tale of Us (investis, à l’instar de Ben Klock, Jamie XX et John Talabot, dans la « curation » d’une scène), l’homme-machine Daniel Avery (idem), le bidouilleur bulgare Kink, le «Turc mécanique» Mehmet Aslan (qui inaugurera et clôturera un étonnant plateau 100% oriental), le marlou de la musique à danser post-Motown Moodyman, Carl Craig (accompagné pour l’occasion d’une autre légende de Detroit, Mad Mike Banks), l’égérie de Rinse FM Moxie ou encore le funkster masqué Vaudou Game (au cœur d’une scène afro-sud-américaine haute en couleurs).

Sing Song de Rone, dans son dernier album Creatures (2015)

Deux surprises de taille se sont tout de même glissées dans ce programme d’un cosmopolitisme assez étourdissant – le festival revendique fièrement la représentation de 22 nationalités : Rone et Brodinski, qui viennent tous les deux de publier des albums (le troisième pour le prodige de l’electronica féerique, le premier pour l’autre prince noir de la techno) dont vous n’avez pas fini d’entendre parler d’ici la mi-mai.

Nuits Sonores 2015
A la Confluence du 13 au 17 mai

Dance Like Machines de Brodinski in Bromance#7 (2012)

Nuit 1 – Mercredi 13 mai – Ancien marché de gros
Halle 1 – A tale of Nuits Sonores by Tale of Us : PGMN + Nils Frahm + Recondite + Tale of Us + Agoria b2b Mano Le Tough
Halle 2 – Daniel Avery presents Divided Love : Answer Code Request + Factory Floor + Voices from the Lake + Kink + Daniel Avery
Halle 3 : Mehmet Aslan + Insanlar + Halawella + Mazalda feat. Cheb Lakhdar + Baris K b2b Mehmet Aslan

Nuit 2 – Le Circuit – Jeudi 14 mai
Étape 1 -Ayers Boat : Savage Riposte + The Saints
Étape 2 – Bateau Bellona : Kate Miller + Jessamine + Palisade a.k.a. Redshape + Laurent Caligaris b2b Jacques Terrasse
Étape 3 – DV1 : ?
Étape 4 – L’Ambassade : Manoo + DJ Qu
Étape 5 – L’Épicerie Moderne : Ghostpoet
Étape 6 – La Maison Mère : Mbongi Yeto + DJ Palmwine Records
Étape 7 – Le Marché Gare : Ju De Bug + Harold Martinez + Warm Soda + I Love UFO + Maria Rockmore
Étape 8 – Le Périscope : Arker + Moe + Moon-Relay + Eat Rabbit + Sloven
Étape 9 – Le Petit Salon : ?
Étape 10 – Le Sonic : ?
Étape 11 – Le Terminal : Low Jack + D.K. + Zaltan + The Pilotwings
Étape 12 – Le Transbordeur : Seun Kuti & Egypt 80 + Clap ! Clap ! + Gerd Janson + Nikitch + Simbad + Flore + Nina + Mawimbi Crew
Étape 13 – Destructuré : Miimo + Butch + Wavesonik + Pascal Roeder + Aphonyme + Roman Prost + Teets + Gab McFly + Bycge + Mars + Marc Twins
Étape 14 – Comisc Reality : Lofti + Howling Live + Konstantin Sibold + Kosme vs Sven Weisemann
Étape 15 – Le Logo : Mind Against + DJ Tennis + Logo Residents DJs

Nuit 3 – Vendredi 15 mai – Ancien marché de gros
Halle 1 : DJ Deep + Moodymann + Carl Craig feat. Mad Mike Banks
Halle 2 : Malinké + Blue Daisy + Kelela + Brodinski + Moxie
Halle 3 : ? + Jessica93 + Public Service Broadcasting + Future of the Left + Palma + Diane

Nuit 4 – Samedi 16 mai – Ancien marché de gros
Halle 1 : My Thud Unite Area + Jon Hopkins + Voiski + Laurent Garnier
Halle 2 : Wand + ? + The Soft Moon + Rone + Rabih Beaini
Halle 3 : Alejandro Paz + La Mverte + Larry Gus + Vaudou Game + Batida + Selvagem

 

Par Benjamin Mialot, à lire sur petit-bulletin.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Le Petit Bulletin
Le Petit Bulletin
L’hebdo gratuit des spectacles à Lyon
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 496 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.