Grenoble sous ma loupe
Chronique politique écrite depuis Grenoble par Victor Guilbert. Un regard critique sur l'atelier municipal dite d'une "autre gauche", ce "laboratoire" d'expériences politiques initié en 2014 dans la capitale des Alpes.
Grenoble sous ma loupe  Vigies 

Gros couacs entre les Musiciens du Louvre et la Ville de Grenoble

SUR TELERAMA.COM

L’ensemble de Marc Minkowski vient de perdre sa subvention municipale. Le chef dénonce des choix idéologiques. La ville invoque un recentrage local.

La nouvelle municipalité écologique qui a succédé à la gauche vient de supprimer la totalité de sa subvention de 438 000 €. Le budget de fonctionnement de l’orchestre passe ainsi de 3,7 à 3,2 millions d’euros. Un manque à gagner qui met en péril dix-huit ans d’excellence, de travail de terrain, et des emplois, s’indigne le chef Marc Minkowski outré de la concordance de cette décision avec la suppression des panneaux publicitaire qui a fait grand bruit récemment :

« Cette affaire prive la ville de 600 000 euros de recettes. Est-ce vraiment urgent quand on crie à l’étranglement financier ? Non, c’est une position idéologique. »

Avec un fond de réserve de 400 000 euros, Les musiciens du Louvre Grenoble gardent tout de même les moyens de continuer, sans casse, réplique la mairie, par la voix de Corinne Bernard, adjointe attachée aux cultures. Et elle insiste sur le pluriel de sa fonction.

Lire la suite sur Telerama.fr.

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog