Pourvu qu'il y ait l'ivresse (confessions d'un naturiste)
Cuisinier en quête d'étoiles, j'ai fini par prendre la voie du dit "Vin". Sommelier puis fondateur d'une société spécialisée en la matière, je travaille avec les vignerons. Mais à force de tenter d'étancher ma soif, j'ai bien compris que les vins trop techniques n'étaient pas fait pour moi. Mon palais et mon corps n'acceptent plus de boire du chimique. Je suis donc parti sur la voie du bio, de la biodynamie et des vins naturels...
Blogs  Pourvu qu'il y ait l'ivresse (confessions d'un naturiste) 

En attendant Noël, bande de soiffards, goûtez au calendrier de l’Avin

Le calendrier de l’Avin, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quelle bouteille on va tomber. Voilà déjà cinq ans qu’Eva Robineau invite les amateurs de vins à présenter un flacon à descendre pour les fêtes via son blog Oenos. Durant 24 jours (du 1er au 24 décembre donc), le lectorat de la blogosphère bachique se voit suggérer un billet qui met en avant une quille de joie par jour.

La surprise apparaît dès le petit matin sur les réseaux sociaux. Une ouverture vers le vin qui n’est pas pour me déplaire. Les buveurs d’étiquettes perdront leurs idées préconçues et pourront enfin se tourner vers de nouveaux horizons.

C’est aussi spécialement adapté aux néophytes qui n’ont plus l’âge de jouir des petits bonheurs du calendrier de l’Avent et qui préfèrent causer de jaja autour de cette version pinardière.

N’hésitez pas à faire un petit tour sur ce site pour bénéficier de l’expérience que chaque rédacteur (sommelier, caviste…) d’un jour partage, et trouvez la ou les bonnes bouteilles qui couvriront vos fêtes de joie et d’ivresse.

Mais ce n’est pas tout. Le site Petitescaves.com profite de cette période pour présenter un calendrier de l’Avin sur lequel on peut acheter en ligne une méchante sélection de vins naturels. Le Serial Goûteur à l’origine de ce site, présente chaque jour, durant toute la période pré-fêtes, un vigneron talentueux, et invite à profiter de ces cuvées à prix caviste. Vous avez ma parole, la sélection est hyper pointue ! Que le vin coule à flot.

 

Une affiche rédigée par un simple citoyen…

En attendant, voici la quille que j’aime torpiller en ce moment. C’est mon chocolat à moi.

Des bouteilles du vin de Lilian Bauchet, vigneron dans le Beaujolais. Crédit : B.Poussardin.

Des bouteilles du vin de Lilian Bauchet, vigneron dans le Beaujolais. Crédit : B.Poussardin.

C’est le Dazibao by Lilian Bauchet. On aurait pu parler de jus de Gamay, de la bonne humeur qu’il répand autour de lui, de la manière avec laquelle il exorcise les démons buveurs de jus de planche… Mais pas cette fois. Car cette fois, on le boit.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et n’oubliez pas, bande de soiffards assoiffés, de faire votre prière en l’honneur du Saint Gamay.

Pour votre info, le dazibao (chinois traditionnel 大字報, chinois simplifié 大字报, pinyin dàzìbào, littéralement « journal à grands caractères ») en Chine est « une affiche rédigée par un simple citoyen, traitant d’un sujet politique ou moral, et placardée pour être lue par le public » (source Wikipédia and Lilian Bauchet).

Partager cet article
Tags

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Benjamin Poussardin
Benjamin Poussardin
Cuisinier en quête d'étoiles, j'ai fini par prendre la voie du "dit Vin". Sommelier puis fondateur d'une société spécialisée en la matière, je travaille avec les vignerons. A force de tenter d'étancher ma soif, j'ai compris que les vins trop techniques n'étaient pas faits pour moi. Mon palais et mon corps n'acceptent plus de boire du chimique. Je suis donc parti sur la voie du bio, de la biodynamie et des vins naturels.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 542 visites. 1 commentaire.