Actualité 

Manif régionale pour le logement : « le nombre de SDF n’a jamais été aussi important »

actualisé le 16/11/2014 à 16h04

Une quarantaine d’associations, syndicats, collectifs et partis politiques venus de toute la région Rhône-Alpes appelaient samedi à manifester pour l’application du droit au logement et la prise en charge du nombre grandissant de SDF. De la place des Terreaux, entre 850 et 2 000 personnes (selon la police ou les organisateurs) se sont rendues à la préfecture de région.

Il y a quelques semaines, lors de la traditionnelle conférence de presse de présentation du plan froid, le préfet du Rhône et de la région Rhône-Alpes n’a pas caché la difficulté qui était la sienne pour héberger tous les SDF.

Un mois plus tard, alors que les températures chutent et que le plan froid a été activé, la situation est effectivement très critique.

Simone Targe, du Collectif isérois de soutien aux étrangers migrants, l’une des organisatrices de la manifestation de ce samedi, tente de dresser un portrait régional du mal logement :

« La situation n’est pas pire que l’année dernière. Elle est plutôt beaucoup plus pire (sic). Dans toutes les grandes villes de Rhône-Alpes, les hébergements d’urgence sont saturés. Le nombre de personnes à la rue n’a jamais été aussi important ».

Il est toutefois difficile d’avoir des informations précises sur le nombre de personnes en situation de grande précarité. Il n’y a notamment pas de communication officielle sur le sujet. Pour ne prendre que les deux plus grandes villes de Rhône-Alpes, on parle de plusieurs milliers de personnes qui n’arrivent pas à accéder à un foyer d’hébergement d’urgence :

  • A Lyon, la Ligue des droits de l’Homme estime, actuellement, à 2000 personnes le nombre de personnes qui dorment chaque soir à la rue. La LDH s’appuie sur les nouveaux chiffres du 115 où désormais les SDF sont enregistrés pour 15 jours. Depuis octobre, il y a entre 2000 et 2200 personnes qui ont appelé sans trouver de solution.
  • A Grenoble, Médecins du Monde estime à 2000 le nombre de personne « sans solution pérenne d’hébergement ». Mais ne se sont pas tous des personnes qui sollicitent le 115 pour un hébergement d’urgence. Sachant que le dispositif d’accueil est complètement saturé.

Des moyens toujours insuffisants

A Lyon, 841 places supplémentaires seront ouvertes dans l’agglomération lyonnaise contre 800 au cours de l’hiver 2013/2014. Mais ces places seront progressivement « activées ». Aujourd’hui, il n’y a que 81 places supplémentaires dans l’agglomération lyonnaise. Un chiffre qui s’ajoute aux 3 240 places pérennes d’hébergement que compte le Rhône. Et ça ne suffit pas.

Face à ce constat, les associations militantes (voir la liste des signataires), demande l’application de la loi qui expose dans l’article 345-2-2 du Code de l’Action Sociale et des Familles :

« Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence ».

Pour ce faire, ces organisations suggèrent notamment « l’ouverture de structures d’hébergement d’urgence, et l’amélioration des conditions d’accueil, sans condition d’accès, été comme hiver », « l’arrêt des expulsions sans relogement » ou bien encore « la réquisition des logements vides ».

Pour appuyer ces demandes, ces organisations ne pourront pas compter sur l’appui de la fédération qui regroupe la plupart des associations missionnées par les préfectures, pour gérer l’hébergement d’urgence, la Fnars n’appelant pas à manifester.

> Article actualisé le 16 novembre à 15h30 avec les chiffres des manifestants.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 398 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 408 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 623 visites. 2 commentaires.