Vigies 

La pelouse synthétique pour les joueuses de foot, une discrimination sexuelle de la FIFA ?

actualisé le 13/10/2014 à 10h16

SUR 20MINUTES.FR

La défenseuse de l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais (OL), Wendie Renard, pose le débat. Disputer des rencontres sur une pelouse non-naturelle dénaturerait le jeu et mettrait en danger la santé des joueuses.

La Fifa et l’association canadienne de soccer ont pourtant décidé que la prochaine Coupe du monde (en 2015 au Canada) se déroulerait sur synthétique. Les joueuses professionnelles se sont donc rebellées. Une pétition a ainsi été signée (notamment par des Lyonnaises) et une vingtaine d’internationales (des Etats-Unis, de France, du Brésil…) se sont regroupées pour saisir la justice canadienne, dénonçant une «discrimination sexuelle». Elles estiment qu’une telle décision n’aurait jamais été prise pour des joueurs masculins.

A lire sur 20minutes.fr.

Partager cet article