Actualité 

Expulsion de 196 personnes du squat de Villeurbanne : « aucune solution de relogement »

« Il s’agit de l’application d’une décision de justice qui datait du 30 juin 2014 », a déclaré, lapidaire, la préfecture.

Le terrain, situé rue Frédéric-Faÿs à Villeurbanne, appartient au Grand Lyon ; il avait accueilli un centre d’hébergement d’urgence mis en place dans le cadre du plan froid 2013/2014, qui a pris fin le 31 mars 2014. Une dizaine de familles avait décidé de se maintenir sur les lieux après cette date, rejointes ensuite par d’autres personnes elles-mêmes expulsées du quartier de Gerland. Elles ont été contraintes de partir des lieux tôt dans la matinée de ce mercredi 1er octobre, encadrées par un important dispositif policier.

Aucune solution de relogement (type nuits d’hôtel ou centres d’hébergement) ne leur sera proposée.

Le Mrap (mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) du Rhône s’est alarmé de l’impossibilité pour le 115 de répondre aux demandes d’hébergement, à la date du 1er octobre, encore éloignée du plein coeur de l’hiver. Le préfet de Région Jean-François Carenco a indiqué qu’il ne communiquerait pas sur la question de l’hébergement d’urgence avant la traditionnelle conférence de presse dédiée au prochain plan froid (d’ici une vingtaine de jours).

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 801 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 754 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.