Vigies 

Comment être supporter de l’OL loin de Lyon : témoignages

SUR LE LIBEROLYON.FR

Quand on s’imagine des supporters de l’Olympique Lyonnais (OL) hors de Lyon, on pense naturellement aux « exilés ». Ils ne sont pourtant pas les seuls. Le Libero Lyon est allé leur demander, pour comprendre quelles raisons les ont poussés à aimer l’OL. Et surtout à continuer de l’aimer à la fin de son hégémonie nationale.

Dans le lot, il y a Birgitta, en Suède :

« Le départ de tous les galactiques m’a éloignée du Réal alors qu’à l’inverse, l’Euro U19 (diffusé sur Eurosport), avec Grenier, Lacazette et Fofana, m’a passionnée. »

Pour Aline, 17 ans, l’élément déclencheur fut Yoann Goucuff :

« À la base, j’étais fan de Yoann Gourcuff donc quand il est arrivé j’ai supporté ce club, puis je suis tombé amoureuse de cette équipe, de toutes les émotions qu’elle m’a fait vivre. Et si Gourcuff devait partir, je continuerai à supporter ce club car je l’aime. »

Et Paul, 35 ans, expatrié à Paris, qui prend même des risques :

« Je cours deux fois par semaine pas loin de chez moi et dans le parc où je vais, j’ai toujours couru avec des maillots de l’OL sur le dos sans jamais avoir de remarque jusqu’à 2010-2011. D’ailleurs, il y a un club de foot pas loin de chez moi et l’OL était le maillot le plus porté par ceux qui s’entraînaient quand je courais. Depuis trois ou quatre ans, le maillot de l’OL a presque disparu de Châtelet et des terrains d’entraînements au profit de celui du PSG (ce sont les mêmes personnes, hein) et c’est presque impossible de porter un maillot de l’OL pour courir ou flâner sans se faire insulter ou provoquer. »

A lire sur leliberolyon.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Ovidie réalise un brulot sur l’industrie du porno, diffusé ce mercredi

par Rue89. 1 328 visites. 2 commentaires.

En 2017, le « sans-abri aux fleurs » de Jean-Macé n’oublie pas son quartier

par Rue89Lyon. 852 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

200 nouvelles places d’hébergement et l’ouverture d’un gymnase : toujours insuffisant

par Rue89Lyon. 910 visites. 1 commentaire.