Rue du dernier film 

Deux enfants sur le Mont-Blanc : l’ascension et la vidéo de l’accident font scandale

actualisé le 12/07/2016 à 10h49

Pris dans un début d’avalanche, Shannon et Paul, deux américains de 11 et 9 ans, ont bien failli perdre la vie lors de leur ascension du Mont-Blanc en juillet dernier. Fier de son idée de gravir le plus haut sommet d’Europe avec ses enfants, le père n’a pas hésité à envoyer la vidéo de l’accident à la chaîne ABC News qui l’a diffusée le 13 juillet.

Patrick Sweeney a tenté de faire gravir le Mont-Blanc par ses deux enfants de 11 et 9 ans pour "battre un record du monde".

Patrick Sweeney a tenté de faire gravir le Mont-Blanc par ses deux enfants de 11 et 9 ans pour « battre un record du monde ». Un début d’avalanche a stoppé leur ascension. Capture d’écran de la video d’ABC.

L’américain Patrick Sweeney a eut la brillante idée d’emmener ses deux enfants, Shannon 11 ans et Paul 9 ans faire l’ascension. L’objectif de ce bon père de famille ? Faire « battre le record du monde des plus jeunes enfants atteignant le sommet » à son fils de 9 ans, au risque de le mettre, lui et sa soeur de 11 ans, en danger comme on le voit dans cette vidéo qu’il a tourné lui-même avant de la confier à la chaîne américaine, ABC News.

Emportés sur plusieurs mètres par un début d’avalanche dans le couloir du Goûter, les deux enfants s’en sont sortis indemnes, rattrapés à temps par leur père. Dans le reportage, Patrick Sweeney revient sur l’accident :

 «J’ai d’abord entendu le cri perçant de P.J. et ensuite celui de Shannon et la seule chose à laquelle j’ai pensé c’est d’enterrer mon piolet pour faire une bonne ancre. Je me suis senti comme une antilope déchiqueté par un lion».

Stabilisé, il a alors demandé de l’aide à des alpinistes voisins puis a décidé de redescendre dans la vallée. Plus de peur que de mal donc. Mais « l’inconscience » de l’Américain a été largement critiqué par le milieu alpin ainsi que par Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais (Haute-Savoie). Il s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer le « scandale » :

« La démarche de ce père de famille est une démonstration d’orgueil poussée à son extrémité jusqu’à mettre en jeu la vie de ses propres enfants et à s’en vanter sur une chaîne de télévision populaire. C’est scandaleux ».

Avant de rajouter :

« De tels actes méritent non pas une publicité sur une chaîne de grande écoute mais une sanction exemplaire ».

« Tueur blanc » et « couloir de la mort »

Diffusé par la chaîne américaine ABC News, le traitement de cette information a également choqué. Très racoleur dans le but du faire du sensationnel, le journaliste afflige le Mont-Blanc du surnom de « tueur blanc » ou encore de « couloir de la mort » pour celui du Goûter. Des termes inappropriés selon Jean-Marc Peillex  :

« Le mont Blanc n’est pas un tueur, mais reste un univers glaciaire de haute altitude qui dicte ses lois. Le couloir du Goûter est un passage dangereux qui nécessite de respecter des règles élémentaires de sécurité. »

Le maire porte plainte

Souhaitant que ce genre de comportements dangereux sur le plus haut sommet d’Europe cesse, ce maire a décidé de saisir la justice pour mise en danger d’autrui. Conscient qu’il y a cependant peu de chance que sa plainte aboutisse, les touristes étant rentrés dans leur pays,il veut tout de même marquer le coup. Histoire de rappeler à tout le monde que « le Mont-Blanc n’est pas un parc d’attraction ».

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Clémence Delarbre
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 417 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 646 visites. 2 commentaires.