Actualité 

Paradis fiscaux : Eric Piolle décrié pour son implication dans Raise Partners à Grenoble

Un scandale à l’horizon pour les écologistes ? Ils brandissaient la victoire de leur candidat à Grenoble, avec le parti de gauche, comme un symbole et un laboratoire des possibles pour une « nouvelle gauche », mais voilà qu’Eric Piolle est sommé par l’UMP de démissionner. Le maire EELV de Grenoble est en effet co-fondateur et actionnaire de la société Raise Partner, dont certains clients auraient des billes dans les paradis fiscaux. Une contradiction manifeste avec ses engagements de campagne.

Raise Partner est une société qu’Eric Piolle a aidé à fonder en 2001 et dans laquelle son épouse est employée. Sa principale activité est de vendre des logiciels de gestion des risques financiers à des professionnels du secteur. Le logiciel en question permettrait d’indiquer les meilleurs investissements à faire en Bourse. Jusque là, pas de problème. Mais c’est sur la localisation des clients de l’entreprise que le bât blesse.  Après un article en juin du Postillon, journal grenoblois, l’UMP-Grenoble a fouillé et déclare désormais que Raise Partner vend ses « logiciels miracles » à des clients basés à Guernesey et aux Iles Caïman, paradis fiscaux par excellence.

Une révélation contradictoire avec le programme municipal de l’élu, dans lequel il s’engageait à «boycotter les banques qui pratiquent les paradis fiscaux » (résolution n°64).

 

Si grave que ça ?

Eric Piolle ne semble pas prendre cette affaire trop au sérieux. Interrogé par Le Lab, il n’y voit aucune contradiction et indique ne plus être actif dans l’entreprise depuis 2003. Son engagement dans l’entreprise n’est d’ailleurs pas secret. Sa dernière déclaration de patrimoine évoque 900 actions par le maire sur un total de 100 000, soit moins de 0,5% des parts de la société.

Le maire présente même Raise Partner comme une entreprise servant plutôt la régulation financière que la maximisation des profits :

« C’est une société qui sert à identifier les risques. Elle travaille effectivement pour aider les professionnels du secteur à mesurer les risques, qui est une problématique réelle de la finance. Raise Partners travaille aussi avec les régulateurs européens sur la nouvelle directive européenne Mifid. »

Et temporise :

« Moi en tant que maire de Grenoble j’ai aussi des prestataires que je fais travailler, comme des entreprises du BTP ou des banques qui ont des filiales dans les paradis fiscaux… C’est un combat contre les paradis fiscaux qu’on mène, que j’ai porté personnellement fortement. »

Reste à savoir si cette affaire renforcera l’opposition municipale d’Eric Piolle.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 497 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.