Vigies 

Les 11 catégories de mectons qu’on va croiser en festival cet été

actualisé le 10/07/2014 à 12h06

SUR NOISEY.VICE.COM

Les festivals sont indiscutablement la pire façon de vivre la musique : il fait toujours trop chaud, vous êtes toujours trop au milieu de nulle part, vous êtes toujours trop loin de la scène, et le son est toujours trop mauvais. Mais ça encore, on peut s’en accommoder—tout comme on peut se faire aux pintes à 10 euros et aux bracelets qui grattent. Il y a cependant un truc auquel on ne s’habituera jamais : les gens.

Noisey, le magazine musical de Vice, s’est amusé à recenser les 11 catégories de personnes que l’on risque fortement de croiser cet été lors d’un festival. Avec humour, c’est très réussi.

 

Le boyfriend à la ramasse

Permettez-moi de vous présenter le type le plus misérable de tout le festival. Quand il n’est pas en train de surveiller son sac, il sert de rempart humain à sa copine au premier rang de concerts où il se fait bolosser les oreilles par un groupe qui a eu un morceau dans une pub Apple. Le pauvre diable ira même jusqu’à sacrifier ses épaules si par malheur sa compagne n’arrive pas à voir ce qu’il se passe sur scène. Sa seule récompense : ces nuits où, tous feux éteints, sa mandarine d’amour lui offrira son corps sans retenue en pensant très fort au chanteur de Moodoid.

 

Lisez la suite sur noisey.vice.com

 

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 552 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 015 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.