Actualité 

Le patron de la police lyonnaise : « Partez, je ne veux plus parler aux journalistes de Lyon Capitale »

actualisé le 08/01/2015 à 17h54

Le directeur départemental de la sécurité publique du Rhône (DDSP), Albert Doutre, a exigé mardi matin le départ d’une journaliste de Lyon Capitale d’un point presse (auquel Rue89Lyon n’était pas convié) organisé dans son bureau pour évoquer les événements survenus après le match Allemagne/Algérie. Le rédacteur en chef, Raphaël Ruffier-Fossoul, prend la plume pour raconter la scène et s’indigner.

Refusant de s’exprimer en présence de la journaliste de Lyon Capitale, le patron de la police lyonnaise l’a faite raccompagner par une fonctionnaire de police jusqu’à la sortie du commissariat central.

« Partez, je ne veux plus parler aux journalistes de Lyon Capitale » a-t-il lancé.

Lors d’un bref échange, en présence d’autres médias lyonnais, il a répété : « Je ne parle plus à Lyon Capitale. » Interrogé sur les raisons de son exclusion, il a précisé :

« Vous [Lyon Capitale] parlez sans arrêt des dysfonctionnements de la police. Il y a eu la vidéo la semaine dernière sur le pont de la Guillotière (en réalité le pont Wilson, ndlr). »

La vidéo en question montrait un policier lyonnais frappant à terre une personne. Une enquête a été ouverte par le parquet.

Le rédacteur en chef de Lyon Capitale dit avoir appris mardi que les services de police du Rhône ont reçu la consigne du même Albert Doutre de ne plus communiquer avec les journalistes de Lyon Capitale. Et Raphaël Ruffier-Fossoul de conclure :

« La rédaction de Lyon Capitale s’indigne d’une telle atteinte à la liberté de la presse et rappelle qu’elle n’a fait que son travail en publiant cette vidéo, comme lors de l’affaire Neyret, et comme à chaque fois qu’elle a eu à traiter de dysfonctionnements au sein de la police lyonnaise. »

Contacté par Rue89Lyon, la DDSP du Rhône regrette cette polémique et s’en tient à cette déclaration :

« On s’inscrit dans une logique de communication avec les médias lyonnais. Mais avec Lyon Capitale, pour l’instant, on ne peut pas avoir de relations normales car ils emploient des méthodes déloyales ».

De quelles « méthodes déloyales » s’agit-il ? La DDSP reprocherait à la journaliste d’avoir eu connaissance de ce point presse et de s’y être présentée sans décliner le nom de son média alors que Lyon Capitale n’était pas invité.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 552 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 015 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.