Commentaires sélectionnés 

Identités dans la Métropole de Lyon : c’est quoi la différence entre Oullins et Villeurbanne ?

actualisé le 04/07/2014 à 10h22

Suite à la tribune de Jonathan Bocquet, « La Métropole de Lyon ne doit pas effacer les identités territoriales », quelque peu inquiète de l’arrivée de cette future Métropole de Lyon qui verra fusionner, dans les frontières de la communauté urbaine, les compétences du Grand Lyon avec celles du Département du Rhône, le riverain « Lyon grande ville francaise? » a publié ce commentaire :

Bonsoir.
Un Oullinois fait connaissance avec un Villeurbannais dans le métro et lui dit :
-T’es d’où?
-Charpennes et toi?
-Moi je suis du Roule, mais je compte m’installer à la Croix-Rousse (Lyon 4e).
-La Croix-Rousse ?J’adore, ma sœur y vivait avant. Maintenant, comme son fils est gravement malade, elle s’est installée prés de Lyon-Sud, où il est soigné…

Une conversation ordinaire entre Lyonnais. Pardon! Entre Oullinois et Villeurbannais.
Mais de quelles identités culturelles parlez vous ? De celles de Lyon la bourgeoise et de Villeurbanne la travailleuse ?

Vous parlez bien de Villeurbanne, ou plutôt de Villa Urbana ? Faubourg de nantis gallo-romains installés là pour profiter des avantages d’une grande cité sans mettre ni les mains dans la merde fluvial ni les pieds dans le crottin des grandes écuries ?
Les Oullinnois (décidément j’arriverais jamais a m’y faire…) supportent-ils, en masse, un autre club de L1 que l’OL ? Vont-ils prendre leur TGV a LPD ou au Creusot ? Le samedi, quand ils prennent le métro pour allez « en ville », font-ils leur shopping à l’oasis ou rue de la Ré ?

Je trouve ce discours ingrat et bien trop politisé (oui oui,vous savez la fameuse guerre des clochers qui, parait il, n’existe pas).
Bah voyons! Vous ne voulez pas « devenir » Lyon ? Que diriez vous si Lyon ne voulais plus être votre « centre » ?

Vous êtes-vous déjà demandé si les Gratte-Ciel de Villeurbanne, le TNP (Théâtre national populaire), auraient été construits ici si, à l’époque, la ville n’avait été qu’une « petite » de 80 000 habitants esseulée en pleine campagne ?

Parions que quand Lyon perdra son titre de 3e ville de France au profit de Toulouse (trois fois plus vaste et deux fois plus dynamique démographiquement) dans 15 ans environ, ces fières villes de périphérie ne supporterons plus d’appartenir a une grande métropole qui porte le nom d’une ville de seconde zone !
J’en pleure déjà. En anticipant une recherche internet dans les pages anglo-saxonnes :

Big french city :

  • 1 Paris
  • 2 Marseille
  • 3 Toulouse

Other urban area :
Nice, Lyon, Lille…

Alors on fera quoi à ce moment-là ? La métropole de Villeurbanne ?

Partager cet article

L'AUTEUR
Riverain
Riverain
Les riverains, ce sont vous, les lecteurs et utilisateurs de Rue89Lyon. Vous pouvez apporter vos témoignages, vos commentaires, donner vos éclairages.
En BREF

Fête des Lumières 2016 : la carte interactive

par Le Petit Bulletin. 1 087 visites. 1 commentaire.

Docu sur le Parc OL : un journaliste de France 5 agace Gérard Collomb

par Louis Tanca. 850 visites. 3 commentaires.

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 996 visites. Aucun commentaire pour l'instant.