Tribune 

Avant le match de 8e de finale de l’Algérie : « apaiser les tensions à la Guillotière », à Lyon

actualisé le 30/06/2014 à 10h49

Football et conversation / Martin, habitant de la Guillotière, dans le 7e arrondissement de Lyon, compte diffuser ce week-end, à la veille du match de 8e de finale qui opposera l’Algérie à l’Allemagne, un courrier appelant à au « dialogue entre citoyens », dans les boîtes aux lettres des commerçants et résidents du quartier. Nous en publions le contenu.

« Si nous vivons, fréquentons, visitons, travaillons à la Guillotière, c’est parce que nous aimons ce quartier, dans toute sa diversité, sa richesse culturelle et le tissu économique qu’il représente. La Guill’ est, depuis le Moyen-Âge, caractérisé par sa mixité sociale, ethnique et le sens du respect de ses habitants qui se considèrent comme citoyens, avant toute « appartenance » nationale, ethnique ou sociale.

Nous devons être fières du climat serein, respectueux, harmonieux de notre Guill’ qui est un exemple de « vivre ensemble » donné à tous les autres quartiers, bourgeois ou défavorisés, dans lesquels l’ignorance et l’intolérance sont de rigueur.

Les événements qui se sont déroulés lors des deux derniers matchs de l’équipe nationale Algérienne ne sont pas acceptables et portent des préjudices graves à tout le monde.

Veuillez comprendre que par « événements », j’englobe plusieurs points :

  • l’attitude des « excités » qui ont envahis le quartier et semés un climat de guerre civile
  • la réplique des forces de l’ordre totalement disproportionnée par rapport aux événements, s’attaquant de façon totalement arbitraire, gazant familles et habitants du quartier,
  • l’absence de responsabilité de la part des instances gouvernementales qui, comme souvent préfèrent regarder les problèmes grandir jusqu’à ce que les situations deviennent irrespirables et nauséabondes. N’assurant pas la sécurité dans le quartier, et dans certain cas pouvant être interprété comme de la provocation.
  • les tentatives de récupérations politiques par les extrémistes de tous bords

Les préoccupations des habitants de la Guill’ sont très loin de ces « événements », nous aspirons simplement à continuer à vivre tranquillement dans notre quartier et protéger cette « harmonie » tellement précieuse et fragile à la fois. La prostitution et l’exploitation des fillettes mineures, issues de la communauté Rom, place Gabriel Péri me semblent beaucoup, beaucoup plus graves et préoccupantes…. Et devraient être combattues avec la même véhémence.

De prochains événements (8e de finale de la Coupe du monde de l’Algérie) sont susceptibles de provoquer des débordements similaires, et il est raisonnable de penser qu’aucune action de prévention ou d’apaisement ne sera engagée par la préfecture, les CRS ou « supporters » de football.

Ne pouvant compter sur personne, c’est à nous, citoyens, habitants du quartier, d’agir maintenant pour prévenir des débordements à venir.

Mais comment agir sans ajouter une couche de provocation et de violence supplémentaire ?

Je vous invite donc tous à échanger avec vos voisins, amis, commerçants dans le but d’apaiser les tensions, de comprendre que si les commerces, loisirs (manèges, squares…), habitations, mobiliers urbains sont dégradés, ce sont nous et nos enfants qui en payeront tous le prix forts pendant que les extrêmes de tous bords vont récupérer ces événements. »

A retrouver également sur la page Facebook La Guill ensemble.

Partager cet article

L'AUTEUR
Riverain
Riverain
Les riverains, ce sont vous, les lecteurs et utilisateurs de Rue89Lyon. Vous pouvez apporter vos témoignages, vos commentaires, donner vos éclairages.
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 204 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 109 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 995 visites. Aucun commentaire pour l'instant.