Vigies 

Un avocat lyonnais jugé pour antisémitisme présumé à l’encontre du magistrat Albert Lévy

SUR LEPROGRES.FR

L’affaire débute de façon très banale. À la mi-2012, une grand-mère, défendue par l’avocat Alexis Dubruel, attaque sa fille en correctionnelle en l’accusant de ne pas respecter son droit de visite de sa petite-fille.

Siégeant comme juge unique, Albert Lévy renvoie sa décision sur d’éventuelles sanctions. Mais Me Dubruel, révolté par ce renvoi, demande la récusation du magistrat, mettant en cause son impartialité dans ce dossier «où le père de la prévenue s’appelle Moïse». Il joint à sa requête les pages Wikipédia de «Moïse» et «Lévy».

«Il y a lieu de s’en tenir à de simples constatations patronymiques et prénonymiques», écrit alors l’avocat.

Niant toute motivation antisémite, il explique lors d’une audience disciplinaire à Lyon avoir soupçonné une «coloration communautariste» dans l’attitude du juge.

Alexis Dubruel a été radié du barreau de Lyon le 16 octobre 2013, mais il a fait appel. Devant le tribunal correctionnel de Paris, où le dossier a été dépaysé, il est poursuivi par l’association Mémoire 2000, qui mène des actions de lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans le milieu scolaire.

 

À lire sur leprogres.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 546 visites. 1 commentaire.