Commentaires sélectionnés  Société 

Dans le quartier Mermoz à Lyon, les voisins des « perturbateurs » en désaccord

Suite à notre article intitulé Dans les ZSP lyonnaises, un étrange fichage des « perturbateurs », qui révèle l’existence d’un fichier de police formé en dehors des clous légaux et dans le but de surveiller certains habitants des quartiers ZSP (zone de sécurité prioritaire) de Lyon, des habitants du quartier Mermoz se sont étripés sur la question.

Mermoz-vue-exterieure

Le quartier Mermoz à Lyon, ZSP depuis décembre 2013. ©Rue89Lyon

Pour Sophie de Lyon :

« J’aimerais surtout que les habitants des quartiers concernés puissent commenter l’article ; j’en suis et j’approuve ! Car il faut vivre au quotidien dans ces zones pour comprendre ce que subissent les habitants sous la coupe d’un noyau de « perturbateurs » ( comme c’est joliment dit ! ).
Les grandes théories assénées de très loin, c’est assez ! que les pénalistes et autres donneurs de leçons viennent vivre à Mermoz. »

Ce à quoi répond trick :

« Moi j’y vis dans ces quartiers madame Sophie, et je pense que si vous étiez un tout petit peut moins réac votre vie se passerait très bien.
Je n’ai de problème avec personne mais il faut dire que je ne passe pas mon temps à jeter des regards mauvais à tout ce qui est jeune ou désœuvré… Je ne donne pas l’impression à mes voisins qu’ils me font peur et que je les exècre, ce qui doit sans doute contribuer à nos bonnes relations. C’est connu se faire harceler ça rend zen. »

Partager cet article

L'AUTEUR
Riverain
Riverain
Les riverains, ce sont vous, les lecteurs et utilisateurs de Rue89Lyon. Vous pouvez apporter vos témoignages, vos commentaires, donner vos éclairages.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 549 visites. 1 commentaire.