Actualité  Cultures 

Oui on peut préférer visiter Lyon plutôt que Paris, c’est CNN qui le dit

actualisé le 29/04/2014 à 17h04

Il ne semble pas qu’ils aient eu besoin d’être payés -quoi qu’il faille vérifier les dernières transactions de l’office de tourisme de Lyon. Le site Internet de CNN le dit sans couteau sous la gorge : Lyon, « France’s second city » (c’est les Marseillais qui vont être contents) est vachement plus cool à visiter que Paris.

Et pour étayer le propos, le site trouve 8 raisons, pas moins, d’envoyer les Américains ailleurs qu’à Paris. A Lyon, spécialement.

 

CNN aime prier et boire

Le « wine » (traduction : le vin), est le premier argument. Ce qui énerve terriblement bigbrowser qui estime sur son blog hébergé par lemonde.fr qu’il s’agit là d’un « combat de coqs » et titre d’ailleurs ainsi son billet : « Peut-on préférer visiter Lyon à Paris ? ». Outrage. La position numéro 1 de CNN le fait particulièrement bondir. Il la traduit ainsi :

« A la différence de Paris — qui boit à petits coups quoi que ce soit de fruité posé devant lui, mais ne produit rien — Lyon apporte une bouteille à la fête. Beaucoup de bouteilles même. Lyon est la porte d’entrée de la région viticole du Beaujolais, qui se déploie immédiatement au nord-ouest ».

Bigbrowser s’empresse donc de répondre sur un ton révélant une pointe de jalousie voire de légère nervosité (mais peut-être qu’on sur-interprète, en petits provinciaux peu éclairés) :

« Et c’est là que l’on réalise que l’article a été écrit par un Américain. L’argument est doublement contestable : il y a bien des vignes parisiennes, à Montmartre, où quelques vignerons perdurent ; et citer le Beaujolais pour arguer de l’intérêt viticole d’une région est risqué tant ce cru est loin de faire l’unanimité… »

Mais oui, dire que le Beaujolais est dégueulasse pour tenter de couper la tête aux élans d’amour et aux vagues d’argent de touristes américains en délire qui pourraient déferler tout à coup sur Lyon, c’est petit. Et puis c’est pas vrai. On se fait rarement le chantre des attractions touristiques de Lyon, vous remarquerez, sur Rue89Lyon mais, le Beaujolais, monsieur bigbrowser, ce n’est pas QUE le Beaujolais nouveau. Dieu et ses saints soient loués. Et c’est loin d’être la seule zone d’approvisionnement de bitures de qualité du coin, parce que le Côte-Rotie, par exemple, c’est pas à Montmartre que ça se presse, si vous permettez.

Carte postale ancienne de la basilique de Fourvière à Lyon. Sur cparama.com.

Carte postale ancienne de la basilique de Fourvière à Lyon. Sur cparama.com.

Après le vin, CNN va encore plus (trop ?) loin et affirme sans sourciller que la basilique de Fourvière is, tenez-vous bien, simply, a more beautiful church que l’iconique cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Aïe. Celle-là, quelques parisiens peuvent l’avoir en travers de la gorge.

Mais si seulement ça s’arrêtait là. Voilà que le Parc de la Tête d’Or surpasse tout espace de verdure parisien. Le Jardin des Tuileries ? Mouais, bof. Trop de gravier et, en plus, il est blanc. Pwouark.

 

« Extravaganza » de la nuit lyonnaise et merci Paul Bocuse

N’en jetez plus, CNN continue de déclarer sa flamme américaine :

« Lyon knows how to put on a summer extravaganza. »

Ah bon ? Où, qui, comment ? Avec le festival des Nuits de Fourvière, nous apprend CNN. Ok, on en attendait pas tant. Surtout que le site se garde de faire mention de Rock en Seine. Ce n’est pas très sympa pour le festoche parisien (non, personne n’est en train de rire ici).

Le pompon. Voilà que le site balance sur la gastronomie. C’est amusant, Gérard Collomb a peut-être finalement raison de dire que « la capitale de la gastronomie, c’est Lyon», puisque cette image colle toujours et encore, à tort, à la peau de la ville. Il y a belle lurette qu’une grande quantité de bistrots parisiens font la nique à Lyon.

Surtout que CNN se vautre dans des poncifs qui auraient plutôt tendance à nous rester sur l’estomac, sauf le respect qu’on leur doit : les bons plans seraient dans le coin Paul Bocuse et la Mère Brazier (ce dernier resto repris par Mathieu Viannay). Bravo l’innovation et la modernité lyonnaises.

CNN évoque enfin les deux fleuves, Wône et Saône, dont Lyon hérite géographiquement, et termine son article ainsi :

« Paris, by contrast, has just one river, the Seine. Ah, c’est dommage. »

Non, vraiment, personne n’est en train de rire ici. Juré.

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 542 visites. 1 commentaire.