Vigies 

Tiger Bell au Ninkasi Gerland : les allumées suédoises

SUR LE PETIT BULLETIN.FR

Dans le civil elles se nomment Lotta, Lisa, Canan (prononcer « Djanan ») et Lovisa. Sur scène, ces quatre suédoises se font appeler Tiger Bell. Toujours de front, en formation ramassée, montant à l’assaut comme une seule femme, cultivant l’esthétique cheerleader punk (mini-shorts, chaussettes montantes, baskets, maquillage et guitares à l’arrache), elles sont devenues les égéries – non pratiquantes – du culte roller derby depuis l’EP Slaughter’s Daughter et la sortie du clip éponyme.

Pour les amateurs, ces quatre « terribles » (elles sont assez tranquille en temps normal on vous rassure) cavalières de Tiger Bell viennent à Lyon envoyer du bois. Ça se passe au Ninkasi de Gerland le 25 avril, à partir de 21h.

À lire sur lepetitbulletin.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Pierre Maier
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. 216 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 870 visites. 3 commentaires.