Elections municipales 2014 

La carte de l’abstention à Lyon : mes voisins votent-ils aux municipales ?

actualisé le 19/03/2014 à 15h47

Les municipales sont considérées comme des élections appréciées des citoyens : « s’il y a deux élus qu’ils connaissent, ce sont le maire et le président ». Pourtant, l’abstention est l’un des gros enjeux de ces élections. Lors des dernières municipales en 2008 à Lyon, près d’un électeur sur deux ne s’était pas déplacé jusqu’aux urnes. Petit point sur cette tendance avec une double carte de l’abstention à Lyon, en 2001 et en 2008.

 

Mode d’emploi

Cette carte interactive est une double carte : en cliquant sur « Visible layers » en haut à droite, vous pouvez décocher « Abstention en 2008 » pour accéder à la carte relative aux élections municipales de 2001. Vous pouvez ainsi facilement constater l’évolution de l’abstention dans votre propre rue en zoomant sur votre quartier et en cliquant sur le bureau de vote qui est le vôtre. Vous trouverez en prime l’adresse du lieu où vous pourrez aller voter dimanche prochain. Plus d’excuse pour se défiler !

C’est flagrant à la vue de cette double carte : l’abstention a clairement augmenté entre le 1er tour des municipales de 2001 et le 1er tour des municipales de 2008. Alors que le nombre d’inscrits à Lyon en 2001 était de 218 140, il était de 283 225 en 2008. Soit une augmentation de l’électorat de 30% par rapport à 2001. Les nouveaux électeurs n’ont donc pas permis de réduire l’abstention.

 

Les chiffres 2001 de l’abstention :

La moyenne pour Lyon : 38,19%, supérieure à la moyenne nationale qui était de 32,6%.

Classement des arrondissements où l’on a le moins voté en 2001 :

  • 8e : 44,49%
  • 9e : 41,14%
  • 7e : 39,32%
  • 5e : 38,17%
  • 1er : 37,62%
  • 3e : 36,83%
  • 2e : 35,75%
  • 4e : 35,73%
  • 6e : 34, 02%

> En 2001, sur 270 bureaux de vote à Lyon, seuls 10 bureaux ont connu une abstention de plus de 50% (tous concentrés dans les 8e et le 9e arrondissements).

 

Les chiffres 2008 de l’abstention :

La moyenne de l’abstention à Lyon : 45,10%, encore supérieur à la moyenne nationale à 35,5%.

Classement des arrondissements où l’on a le moins voté en 2008 :

  • 8e : 51,19%
  • 9e : 50,35%
  • 7e : 48,04%
  • 3e : 45,11%
  • 1er : 43,90%
  • 5e : 42,57%
  • 6e : 42,14%
  • 2e : 41,87%
  • 4e : 40,77%

> En 2008, sur 280 bureaux de vote en tout à Lyon, 65 bureaux ont connu une abstention de plus de 50% (tous dans les 3e, 7e, 8e et 9e, sauf un dans le 6e, un dans le 5e, un dans le 4e, et un dans le 1er), soit 23% des bureaux de vote où plus de la moitié des électeurs sont restés chez eux.

 

Records d’abstention à Mermoz et à la Duchère

Sans grande surprise, on constate au premier coup d’oeil que ce sont les quartiers les plus populaires de Lyon qui sont les plus touchés par l’abstention. Dans l’ordre : le 8e, le 9e et le 7e. Tandis que les quartiers plus cossus tel sque le 6e enregistrent des pourcentages d’abstention relativement raisonnables.

Exemples en 2001 : le bureau de vote où il y a eu le moins d’abstention au 1er tour se situe dans le 6e, autour de l’école Créqui, au 123 rue de Créqui (27,77%), suivi de près par un bureau de vote du 4e arrondissement, au groupe scolaire Joseph Cornier, au 21 rue Jacquard (27,92%).

À l’inverse, le bureau qui a enregistré le plus d’abstention en 2001 au 1er tour se trouve dans le 8e arrondissement, dans le quartier de Mermoz, avec 60,53% d’inscrits qui se sont abstenus (groupe scolaire Louis Pasteur, 11 rue de Narvik).

Exemples en 2008 : le bureau avec le moins d’abstention au 1er tour se trouve dans le 5e avec 33,5% d’inscrits qui se sont abstenus (groupe scolaire Ferdinand Buisson, au 1 rue Benoist Mary). Et celui où il y a eu le plus d’abstention dans le 9e, à la Duchère, avec 71% (groupe scolaire Les Anémones, au 238 avenue du Plateau), suivi par un bureau du 8e où l’abstention a atteint 65,66% d’inscrits (groupe scolaire Philibert Delorme, au 159 route de vienne).

 

Partager cet article