Elections municipales 2014  Vigies 

Municipales 2014 : imagine tes élections idéales à Lyon avec GôneCity

actualisé le 17/03/2014 à 15h50

SUR SLATE.FR

Avant d’administrer une ville, encore faut-il gagner les élections. Slate.fr a concocté une application qui permet de simuler le rapport de force aux élections municipales de mars, et de choisir le vainqueur de chacun des neuf arrondissements lyonnais, comme un prequel d’un jeu de simulation, qu’on appellerait donc GôneCity.

C’est aussi un moyen de comprendre, visuellement, le processus complexe des élections à Lyon, et de la répartition des sièges aux conseils municipaux.

Il suffit de sélectionner un arrondissement, et de choisir les candidats que l’on souhaite voir présents au second tour, en cochant leur profil. De là, il est possible de modifier à sa guise les scores, et ainsi d’attribuer le nombre de sièges correspondants. La répartition des sièges se fait à la proportionnelle, avec une prime majoritaire de la moitié des sièges (arrondie à l’entier supérieur quand il y a plus de 4 sièges, à l’entier inférieur sinon), entre les listes dépassant les 5%. Attention cependant, car le simulateur ne gère pas les fusions de listes  ! Si toutefois on désire faire remporter à son candidat préféré son arrondissement dès le premier tour, il suffit de cocher toutes les cases, et d’ajuster les scores.

Arrondissement par arrondissement, le rapport de force se répercute au niveau du Conseil de Lyon (dont la majorité est fixée à 37 sièges), qui permettra d’élire le maire de Lyon.

Le score est par défaut celui atteint par les listes en 2008, avec quelques ajustements : les candidats centristes de la liste d’Eric Lafond se sont vus attribuer les scores réalisés par la liste Modem menée par le même Eric Lafond, et les scores d’extrême-gauche ont été attribuées aux listes d’alliance Front de Gauche-Gram.

La suite (et le simulateur) sur slate.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, deuxième journée contre la loi travail 2 : une vraie manif mais une mobilisation qui marque le pas

par Rue89Lyon. 2 911 visites. 1 commentaire.

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 871 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 767 visites. 1 commentaire.