Vigies 

Groupe Cardinal, Nicolas Le Bec : enquête ouverte sur les étranges montages immobiliers de Confluence

actualisé le 03/03/2014 à 10h47

SUR LYONCAPITALE

Une enquête préliminaire ouverte il y a déjà plusieurs mois par le parquet de Lyon vise le promoteur Jean-Christophe Larose et sa société installée dans le célèbre cube orange de la Confluence, le groupe Cardinal. La justice s’intéresse à plusieurs volets distincts, pointant des montages et opérations réalisés dans le quartier de la Confluence et impliquant les pouvoirs publics, révèle le journaliste de Lyon Capitale.

Promoteur immobilier à qui Gérard Collomb a donné la clé du quartier symbole de ses deux mandats de maire, le groupe Cardinal est associé pour chacune des opérations de la Confluence à deux opérateurs publics : la Caisse des dépôts et consignations (et donc l’Etat) et Rhône Saône Développement (une filiale de Voies Navigables de France). Qu’est-ce que ces deux sociétés publiques font dans un système d’opérations qui, pour certaines, aboutissent dans des paradis fiscaux ? En effet, une enquête publiée dans le mensuel montre Jean-Christophe Larose à un bout ou à un autre d’opérations immobilières (dont quelques-unes réalisées à la Confluence) aboutissant à des commissions s’élevant à plusieurs centaines de milliers d’euros versées en Suisse.

Au commencement, c’est le départ précipité de Nicolas Le Bec pour Shanghai en juillet 2012 qui a ouvert les premières investigations judiciaires. Le cuisinier étoilé avait soudainement quitté Lyon, laissant son restaurant La Rue Le Bec du jour au lendemain. La presse titrait à l’époque sur le mystère Le Bec. À l’époque, Nicolas Le Bec avait mis en cause directement le maire de Lyon, Gérard Collomb, dans l’échec de son bateau amiral de la Confluence, affichant un désastre financier de près de 5 millions d’euros.

Jean-Christophe Larose, patron du groupe Cardinal, était le propriétaire des Salins, les locaux dans lesquels Nicolas Le Bec avait installé ses cuisines, adossées au cube orange de la Confluence.

A lire sur lyoncapitale.fr.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 358 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 705 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 505 visites. 6 commentaires.