Tribune 

« Les vrais concurrents de la World Press Photo sont Canon, Nikon, Toshop et Lightroom…

actualisé le 24/02/2014 à 23h50

Il y a pile un an, je dégueulais en voyant le vainqueur de la World Press Photo, et c’est la même chose aujourd’hui. Cette image est tellement fausse, ça pique les yeux. Une question : C’est le soleil ou la lune ? Je n’arrive pas à savoir.

La photo de l’année dernière, on ne savait pas d’où venait la lumière. Et je suis resté en septembre dernier à Perpignan plus de dix minutes devant le print, toujours pas capable de deviner d’où venait la lumière. Ridicule.

World Press 2014 - 26 février 2013, Djibouti. Des migrants africains tentent de capter le réseau téléphonique somalien (moins cher) depuis Djibouti, pour joindre leurs proches. Crédits : JOHN STEINMEYER/VII POUR "NATIONAL GEOGRAPHIC".

World Press 2014 – 26 février 2013, Djibouti. Des migrants africains tentent de capter le réseau téléphonique somalien (moins cher) depuis Djibouti, pour joindre leurs proches. Crédits : JOHN STEINMEYER/VII POUR « NATIONAL GEOGRAPHIC ».

En tout cas, bravo à tous les concurrents : Canon, Nikon, Toshop et Lightroom en premier. Mais aussi aux milliers de consommateurs de ces produits numériques qui ont tenté ce concours (ou d’ailleurs n’importe quel autre concours, il y en a plein) où il s’agira de combiner un joli clic sur sa machine 1 (« l’appareil photo ») et de très jolis algorithmes de traitement d’image sur sa machine 2 (« l’ordinateur équipé d’un logiciel de traitement rattaché lui-même à une dropbox »).

A l’année prochaine.

Par Richard Bellia, photographe.

Partager cet article

L'AUTEUR
Riverain
Riverain
Les riverains, ce sont vous, les lecteurs et utilisateurs de Rue89Lyon. Vous pouvez apporter vos témoignages, vos commentaires, donner vos éclairages.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 385 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 406 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 621 visites. 2 commentaires.