Vigies 

Le bio ou la loi ? Un viticulteur devant la justice pour avoir refusé de traiter ses vignes

SUR l’AFP (via leprogres.fr)

Le tribunal de Dijon statuera lundi sur une affaire qui mobilise les tenants de l’agriculture biologique : Emmanuel Giboulot, viticulteur en biodynamie dans les Haute-Côtes de Beaune, comparaîtra pour avoir refusé de traiter ses vignes.

En juin 2013, raconte l’AFP (via leprogres.f), des cas de flavescence dorée apparaissent dans la région de Beaune. Maladie mortelle pour la vigne, et très contagieuse, un arrêté préfectoral impose de traiter les vignes de l’ensemble du département. Ce que Emmmanuel Giboulot refuse de faire, car il s’oppose au recours au « traitement systématique » des vignes, écartant également les insecticides naturels comme la pyréthrine, la maladie étant transmise par un insecte, la cicadelle.

Contrôlé en juillet 2013 par la Direction régionale de l’Agriculture, le viticulteur est appelé à comparaître devant le tribunal de Dijon, et encourt six mois de prison et 30 000 euros d’amende.

Une pétition circule qui a recueilli plusieurs milliers de signatures. Un appel à un rassemblement devant le tribunal de Dijon, lundi, a également été lancé.

La suite sur leprogres.fr

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 496 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 578 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 469 visites. Aucun commentaire pour l'instant.