Vigies 

Municipales 2014 : les 13 villes rhônalpines qui pourraient basculer à droite

SUR LEMONDE.FR 

Dans son édition du samedi 7 février, Le Monde publie une cartographie des villes de plus de 10 000 habitants qui pourraient changer de bord politique aux prochaines élections municipales. Si 130 villes sont concernées, le quotidien choisit de se concentrer sur celles qui pourraient être administrées par la droite à partir d’avril.

13 d’entre elles se trouvent en Rhône-Alpes, parmi elles Saint-Etienne.  Le Monde souligne également que deux ville de l’Isère (Villefontaine et Saint-Egrève) pourraient basculer à gauche.

Dans le Grand Lyon, Francheville, Mions et Saint-Priest sont susceptibles d’être remportées par la droite.

Mauvaise nouvelle pour Michel Havard ?  Lyon ne figure pas dans la liste « des villes à gauche pouvant basculer ».

Sur le plan national, la gauche, dans ses diverses composantes, est menacée dans 85 villes sur les 500 qu’elle dirige actuellement. Strasbourg, Reims, Metz, Pau, Chambéry, Saint-Etienne, Quimper, pour les plus importantes mais aussi Auxerre, Angers, Amiens, Valence, Tourcoing, Clamart, Saint-Dié constituent des cibles atteignables pour la droite.

 

La suite sur lemonde.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 826 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 757 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.