Elections municipales 2014  Politique 

Municipales 2014 : Gérard Collomb espère-t-il séduire le 5è arrondissement avec un métro ?

actualisé le 20/03/2014 à 21h23

Municipales 2014 à LyonAprès le métro de Michel Havard entre Saint-Paul et Part-Dieu, première annonce de campagne du candidat « de la droite et du centre » à la mairie de Lyon, c’est Gérard Collomb qui s’y met. En inaugurant le local de campagne de Thomas Rudigoz, sa tête de liste du 5è arrondissement, le maire PS sortant a révélé un élément aussi important que surprise de son programme : la création d’une ligne de métro qui partirait du Vieux-Lyon pour monter jusque Saint-Just, puis qui irait jusqu’à Ménival, la gare d’Alaï et enfin jusque Tassin-la-Demi-Lune.

Une proposition rapportée par Le Progrès, qui note que son intérêt réside « notamment dans sa capacité à se connecter au tram-train de l’Ouest lyonnais« , mais assez étonnante pour deux raisons.

  • D’une part, le maire de Lyon a rarement raté une occasion de dénigrer le projet de métro de Michel Havard en estimant qu’il s’agissait d’un choix de transport bien trop coûteux : « 550 millions », calcule le candidat UMP, quand Gérard Collomb pourrait lui présenter une facture de l’ordre de 800 millions d’euros, selon leprogres.fr.
  • D’autre part parce que, jusque là, le Sytral n’a jamais fait mention d’un tel projet de ligne, que Gérard collomb imagine lancer dès 2020 et voir en service dès 2025.

Sortie du chapeau, cette idée semble taillée pour le 5è arrondissement, dont on sait qu’il pourrait donner du mal à Gérard Collomb dans son projet de reconquête de la ville.

Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne qui, pour sa part, cache de moins en moins ses ambitions vis-à-vis de la future Métropole de Lyon, s’est posé comme celui qui prendrait de la hauteur en calmant les ardeurs -celles de Gérard Collomb, de Michel Havard, mais aussi de Christophe Boudot, le candidat FN, qui a lui aussi proposé sa ligne de métro entre Cordeliers et Montchat.

Pour le maire de la seconde commune de l’agglomération, candidat à sa succession, il s’agit de ne pas faire dans la surenchère :

« Le choix de créer une nouvelle ligne ne relève pas d’un débat lyonno-lyonnais entre deux candidats aux municipales. C’est un débat à l’échelle de la Communauté urbaine aujourd’hui et de la Métropole demain. »

Dans son communiqué, Jean-Paul Bret fait la leçon, en re-situant les enjeux concernant un territoire opposé géographiquement à celui auquel Gérard Collomb prête soudainement toute son attention :

« A la différence des lignes C3, A7 et A8 par exemple, ces lignes de métro ne figurent pas dans les études rendues publiques par le Sytral pour lequel les enjeux se situent plutôt à l’Est. C’est effectivement l’Est qui connaît un fort développement, une croissance confirmée par les projections du Scot. L’un des chantiers de la Métropole est de veiller à l’équilibre des territoires. Demain il faudra se déplacer mieux partout et pas seulement dans la ville centre. »

metro

Montage photo « métro lyonnais / métro parisien », par LyonCityCrunch.

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 533 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 014 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.