Vigies 

Nuits Sonores 2014 : entre Glasgow et Confluence

SUR PETIT-BULLETIN.FR Faire d’un quartier-étendard en plein développement une plateforme festivalière cohérente : tel est le pari que s’est lancé Arty Farty pour l’édition 2014 de Nuits Sonores en investissant la Confluence. Au-delà de l’enjeu politique, force est d’admettre, à la découverte de la teneur des NS Days, que l’affaire est en bonne voie.

En attendant de voir comment le Sucre s’intégrera dans ce circuit et comment les collectifs Superscript² et Looking for Architectures l’habilleront, on remarquera que la programmation des Days, scindée en trois scènes (dont une extérieure), poursuit les efforts de thématisation et de brassage démographique produits l’an passé, mais cette fois avec un vrai souci d’équilibre.

Comprenez par-là qu’aucune tête d’affiche ne devrait s’accaparer le public de la Carte blanche comme Laurent Garnier et Carl Cox l’ont fait en 2013. Carte blanche qui cette année fera la part belle à Glasgow et s’annonce, nonobstant les présences du grand manitou du dubstep cérébral Kode9, des vétérans house d’Optimo et des blues-rockeurs cathartiques de The Amazing Snakeheads, aussi défricheuse que celle à Bruxelles.

Kode9 -Uh-

A lire sur petit-bulletin.fr.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 949 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 372 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 203 visites. Aucun commentaire pour l'instant.