Le blog du taulard inconnu
Le taulard inconnu risque de sévères sanctions en publiant ses écrits, alors il est anonyme. C'est aussi pour protéger son identité que le nom de la prison dans laquelle il se trouve n'est pas révélé pour l'instant. C'est une prison de la région Rhône-Alpes, quelque part dans une zone grise près de l'autoroute, bref, une prison banale. Quand viendra l'heure de sa libération, il dévoilera son identité et le lieu de son incarcération.
Blogs  Le blog du taulard inconnu 

Blog du taulard #5 : le réflexe du détenu aguerri, c’est de faire des stocks

actualisé le 28/01/2014 à 20h12

Mettre un homme en prison, c’est l’infantiliser : on le prive de toute initiative. La porte de la cellule ne s’ouvre que selon le bon vouloir du maton. A part cogner la porte avec les poings ou les pieds pour tenter d’attirer l’attention, le prisonnier est soumis à la seule décision du système. Il ne peut avoir aucune démarche directe.

Illustration prison par Vergin Keaton pour Rue89Lyon

La prison, une illustration de Vergin Keaton pour Rue89Lyon

Making of
Le taulard inconnu risque de sévères sanctions en publiant ses écrits, alors il est anonyme. C’est aussi pour protéger son identité que le nom de la prison dans laquelle il se trouve actuellement n’est pas révélé pour l’instant. C’est une prison de la région Rhône-Alpes, quelque part dans une zone grise près de l’autoroute, bref, une prison banale. Quand viendra l’heure de sa libération, il dévoilera son identité et le lieu de son incarcération.

Rue89Lyon

Pour demander quelque chose, il lui faut faire un mot qui est ramassé le matin, avec le courrier, s’il a du papier et un stylo. Dans certaines taules, ils ont même mis un système en place où toute demande doit passer par des bornes électroniques !

Le prisonnier est un fétu de paille, soumis aux vents qui peuvent souffler et qu’il ne peut pas prévoir, vent réglementaire ou vent arbitraire. Et bien sûr, toute contestation ne peut qu’attirer des ennuis au protestataire : privations, allant bien au-delà de celle de la liberté.

Alors, pour y faire face, le premier réflexe du taulard aguerri, c’est de faire des stocks. Stock de tous les essentiels, au cas où ce qu’il a commandé à la cantine (magasin d’achat de la prison), et payé, n’est pas livré pour X raisons.

Stock de Doliprane pour atténuer mal de tête ou mal aux dents, réserve de tabac, réserve de papier, de stylos, de café ou de thé, réserve de PQ, de nécessaire de toilette. Tout ce qui est en vente à l’intérieur ne peut pas être fourni dans les sacs de linge que la famille apporte au parloir.

Ça sent le tamien dans les coursives

Stocker donc, d’une manière ou d’une autre, autorisée ou non, pour garantir un minimum vital. A l’évidence, tu entends lecteur, que si le prisonnier n’a pas d’argent sur son compte, et il y en a beaucoup, il ne peut pas stocker.

Si acheter de quoi survivre matériellement coûte de l’argent, la pharmacie est gratuite. On trouve en prison tout ce qu’on veut, offert par la Sécu. Le prisonnier dort mal ? Il a besoin de somnifères ? On lui en donne ! Il est inquiet, angoissé ? Il a besoin de tranquillisants ? On lui en donne ! Si cela ne suffit pas il y a aussi les anxiolytiques. Son moral et son espérance sont en berne ? Il a besoin d’antidépresseurs ? On lui en donne.

Le prisonnier peut échapper à ce cachetonnage mortifère en fumant du shit pour planer. Le « tamien », s’il a du fric, il en a autant qu’il veut et ça sent la forêt dans les coursives.

Ça trafique bien plus en taule qu’en dehors des murs.

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Le taulard inconnu
Le taulard inconnu
J'ai parlé de mon quotidien en prison et maintenant de ma vie dehors. Je ne me plains pas, ni ne cherche à me faire plaindre. Je n'ai nul besoin, ni moi ni les autres prisonniers, de compassion, ou encore pire, de pitié. Je témoigne, simplement.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 542 visites. 1 commentaire.