Vigies 

Cinq militants CGT relaxés après un refus de prélèvement d’ADN : le parquet fait appel

SUR FRANCEINFO.FRAprès une longue bataille judiciaire, cinq syndicalistes de la CGT qui avaient refusé un prélèvement ADN avaient finalement été relaxés mi-décembre. Mais ce mardi, le parquet général de Lyon a fait appel de la décision du tribunal correctionnel de Roanne.

L’un des militants mis en cause dénonce un « acharnement » au micro de France Info :

A lire sur franceinfo.fr

Partager cet article