Vigies 

« Fanfan », chanteur des Bérurier Noir devenu chercheur à Lyon

SUR LEXPRESS.FR

Au milieu des livres, dans son bureau de l’Institut d’Asie orientale (IAO) à Lyon, François Guillemot colle à l’image de l’historien au CNRS qu’il est devenu. Davantage qu’au « Fanfan » du groupe Bérurier Noir qui conquit la jeunesse punk des années 80 et mit la police en émoi.

A 50 ans, tempes grisonnantes et allure sport chic, ce père de quatre enfants, marié deux fois à des Vietnamiennes, revient sur son adolescence dans les squats parisiens. Puis la grande époque des « Bérus », leur « autodissolution » à l’Olympia fin 1989, leur reformation en 2003, et l’autre « dissolution » de 2006.

A lire sur lexpress.fr

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

[Tribune] Comment faire gagner en légitimité le fonctionnement de l’Union Européenne ?

par Tribune. Aucun commentaire pour l'instant.

Le « fact-checking » pour rétablir la vérité ?

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du GUD interdite : combien de militants d’extrême droite dans les rues de Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 850 visites. 3 commentaires.