Actualité  Elections municipales 2014 

Jenni, Têtedoie, Bonnell, Carry, Dorny… Quand la « société civile » amorce la campagne de Gérard Collomb

actualisé le 20/03/2014 à 21h28

Gérard Collomb n’est pas encore officiellement entré en campagne qu’il a déjà un comité de soutien. Sollicité par le maire de Lyon, Vincent Carry, le directeur des Nuits Sonores s’est chargé ce mardi matin de présenter les vingt premiers membres du rassemblement « Acteurs de la ville avec Gérard Collomb ».

L’objectif ? Pour le président du rassemblement, Vincent Carry, il s’agit d’affirmer le « rôle crucial de la société civile » :

« En cette période de crise, il y a une nécessité d’engagement de la société civile. Elle a un rôle déterminant pour reconnecter les citoyens à la politique. La rupture avec le politique est aujourd’hui extrêmement préoccupante. Il faut dépasser les clivages partisans. »

Pour gommer ces clivages, justement, on a recruté large. On trouve des invités prestigieux, comme le prix Goncourt 2011, des universitaires, des chefs d’entreprise, des sportifs, des avocats, des pontes du milieu culturel… Exemples :

  • Alexis Jenni, prix Goncourt 2011
  • Bruno Bonnell, chef de l’entreprise Robopolis et président du syndicat français de la robotique de service
  • Myriam Picot, ancien Bâtonnier de Lyon et avocat
  • Franck Boucaud-Maitre, directeur des chocolats Voisin
  • Le restaurateur Christian Têtedoie
  • Le directeur de l’Opéra de Lyon, Serge Dorny
  • Marie Rigaud, la directrice du Printemps de Perrouges
  • Le spécialiste des Etats-Unis et prof à l’IEP de Lyon, Vincent Michelot
  • La vice championne du monde de fleuret par équipe, Corinne Maitrejean

Comité de soutien Gérard CollombUne partie des membres du comité de soutien. © Leïla Piazza / Rue89Lyon

 

Casting VIP pour une démarche « d’un autre temps »

Avec ce casting VIP, qui a vocation à s’élargir « dans les jours qui viennent », Gérard Collomb réussit donc un coup de maitre. Non seulement, il affiche des soutiens de poids mais se place au dessus des logiques de parti, comme celui capable de rassembler les forces vives de la ville.

Les termes employés par chacun des intervenants qui, à tour de rôle, ont exposé les raisons de leur engagement donne le ton de la future campagne. On y parle « continuité », « innovation », « qualité de vie », « richesse culturelle »…

Son concurrent à la mairie de Lyon, Michel Havard n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué, le candidat UMP dénonce une pratique d’un « autre temps » :

« Depuis plusieurs semaines, des présidents d’associations de la ville ainsi que d’autres personnalités lyonnaises m’ont informé être l’objet de contacts répétés et très insistants qu’ils auraient reçus pour rejoindre le comité de soutien du maire socialiste sortant en vue des prochaines élections municipales. Ce type de démarche me choque car me parait d’un autre temps et elle embarrasse voire excède particulièrement ces acteurs de la vie lyonnaise ».

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 466 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 428 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 668 visites. 2 commentaires.