Vigies 

Quand la génération 2.0 veut organiser une « Marche des républicains » contre le racisme

SUR LIBERATION.FR

La petite dizaine de jeunes à l’origine de l’appel à une «Marche des républicains» le 8 décembre se retrouvait mercredi soir dans un café parisien.

Depuis lundi, ils ne s’étaient pas quittés. Sans toutefois se rencontrer.

«On discute 24/24 sur les réseaux. Tout juste si je dors», résume Arthur Delaporte, étudiant à l’ENS de Lyon et tout récent adhérent au PS.

Leur histoire commune a commencé le 11 novembre lorsque des manifestants liés à extrême droite ont hué François Hollande. Loreleï Mirot, étudiante en sciences politiques à Paris, et stagiaire assistante parlementaire du député PS Yann Galut, est devant sa télé.

«Ça a été le débordement de trop. On n’en peut plus de voir l’extrême droite s’imposer partout.»

Twitter s’agite. Une question est retweetée à l’infini :

«A quand une marche des républicains ?»

A 13 heures, Loreleï Mirot crée une page Facebook pour proposer un événement «Marche des républicains». Elle n’en a pas parlé à son député, lui a juste laissé un vague message.

A 600 km de là, à Grenoble, Benjamin Rosmini, un autre étudiant en sciences politiques, militant PS lui aussi, crée le compte Twitter @MDRepublicains. A 13h40, ils sont déjà une poignée à se parler en visioconférence. Militants pour beaucoup. Jeunes, très jeunes. Ils veulent «un grand rassemblement pour dire non à la parole raciste».

Trois jours plus tard, ils se donnaient rendez-vous au «Rendez-vous des amis», café parisien dans le Marais, pour organiser la suite. Entre-temps, leur événement Facebook a été «liké» près de 7 000 fois. Des élus, personnalités, associations ont annoncé qu’ils participeraient à cette marche. Ils sont un peu débordés.

A lire sur liberation.fr

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 511 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 014 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 412 visites. Aucun commentaire pour l'instant.