Environnement 

Le bouquetin de Haute-Savoie, lui, a une vie impeccable. Pourquoi l’abattre ?

actualisé le 14/11/2013 à 22h20

9 000 personnes ont signé une pétition contre l’abattage des bouquetins du Bargy en Haute-Savoie, abattage qui n’est pas justifié selon leurs défenseurs.

Les bouquetins sont protégés et interdits de chasse. Suite à la découverte de cas de brucellose, l’Etat a ordonné l’abattage des individus de cinq ans et plus dans ce massif. Aucune distinction n’est faite entre les bouquetins malades et les sains.

D’après les scientifiques, cités par les défenseurs de l’espèce, le risque de contamination des bouquetins aux autres espèces serait très faible. Depuis octobre, plus de 220 bouquetins ont déjà été tués.

Rue89 publie une tribune de l’un des signataires de la pétition.

Malgré l’avis défavorable d’experts, l’Etat, atteint d’une regrettable psychose sanitaire, tue des bouquetins par dizaines. Ce massacre m’est insupportable.

Ce sont eux qui ont raison. Dès que j’en approche, ne sachant trop pourquoi, je ne peux plus les quitter des yeux ; je suis comme envoûté par leur splendeur métaphysique.

A lire sur Rue89

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89
Rue89
Rue89, le pure-player d'information monté depuis Paris et sur lequel une équipe de journalistes lyonnais à pris modèle pour lancer Rue89Lyon.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 707 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 736 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 616 visites. Aucun commentaire pour l'instant.