Actualité 

Quand le Petit Journal suit un rassemblement de deux groupuscules d’extrême droite dissous

actualisé le 31/10/2013 à 08h52

[Video] Alors que le Conseil d’Etat vient de confirmer la dissolution de deux groupuscules d’extrême droite radicale, l’Œuvre Française et les Jeunesses Nationalistes, le Petit Journal (sur Canal +) a testé l’effectivité du décret de dissolution.

En grattant (un tout petit peu) sur les réseaux sociaux, l’équipe de l’émission a découvert que le local de l’Oeuvre Française était toujours ouvert et que les deux leaders des groupuscules dissous, Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti y tenait une conférence de presse.

Le Petit Journal s’est surtout rendu facilement rendu à une réunion que ces deux mêmes leaders organisaient, toujours en commun, à Rennes ce samedi 26 octobre.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Les deux leaders ne s’en cachent pas et diffusent même fièrement la vidéo du Petit Journal.

Yvan Benedetti sur Twitter ce mercredi matin :

En continuant ouvertement leurs activités, les ex-dirigeants de l’Œuvre Française et des Jeunesses Nationalistes s’exposent à des poursuites pénales pour « reconstitution de ligue dissoute« .

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, deuxième journée contre la loi travail 2 : une vraie manif mais une mobilisation qui marque le pas

par Rue89Lyon. 2 981 visites. 1 commentaire.

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 903 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 771 visites. 1 commentaire.