Vigies 

Bosch à Vénissieux : vers la création d’une Scop ?

« Un coup de massue ». Voilà ce que les salariés du site de photovoltaïque Bosch à Vénissieux ont l’impression d’avoir pris sur la tête. Car vendredi, le consortium Solcoop, qui regroupe cinq entreprises d’installation de panneaux photovoltaïques, a annoncé que les négociations avec le gouvernement pour la reprise du site avaient échoué et qu’il se retirait du projet de reprise.

« Le ras-le-bol continue, explique Serge Truscello, délégué CGT chez Bosch-Vénissieux. Nous ne savons pas où l’on va ».

Les salariés, eux, commencent à s’organiser. Et à anticiper l’hypothèse qu’au 15 novembre, il n’y ait pas de repreneur valable, ce qui signifierait le chômage partiel voire les licenciements de 240 personnes.

« Notre plan B, c’est de monter une Scop (Société coopérative et participative dont les salariés sont les associés majoritaires, ndlr), avance Marc Soubitez, délégué CFDT de Bosch-Vénissieux.

A lire sur metronews.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 085 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 451 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 495 visites. Aucun commentaire pour l'instant.