Vigies 

Suspicions de marché truqué : le contrat du chauffage urbain de Lyon devant la justice

Les dés ont-ils été pipés ? Et l’attribution de la nouvelle exploitation du chauffage urbain truquée ? Déjà montré du doigt pour des faits similaires par le passé, le Grand Lyon a dû s’expliquer devant le juge des référés du tribunal administratif de Lyon. Le groupe GDF-Suez-Cofely lui reproche d’avoir été écarté trop facilement au profit de la société Dalkia qui gère ce marché depuis… 40 ans et qui présentait une offre plus chère.

«Il y a eu un traitement inégal dans le traitement des offres. Le Grand Lyon n’a pas informé les candidats de la même manière», déplore Rachel Cattier, avocate du requérant très remonté d’avoir vu lui filer un marché représentant 2, 5 milliards d’euros sur 25 ans.

«On nous fait des procès détestables, rétorque Christophe Cabanes, avocat du Grand Lyon. Il n’y a pas de droit à l’alternance. Un résultat peut faire qu’un délégataire soit présent longtemps dans un service public. On n’a trompé personne.» Décision attendue le 21 octobre.

A lire sur 20minutes.fr

 

Partager cet article