Actualité 

Rythmes scolaires ou vidéosurveillance : pour le député PS Yves Blein, il faut choisir

Le député PS Yves Blein, porte-parole du PS sur les rythmes scolaires, était l’invité de France Inter ce mercredi matin.
Dans sa commune de Feyzin, il a appliqué la réforme dès cette rentrée, à hauteur d’un investissement de « 150 euros par an et par élève ».

Yves Blein est le bon élève du gouvernement. Toujours là pour défendre la réforme. C’est sa commune que Vincent Peillon était venu visiter la veille de la rentrée. C’est donc lui que le gouvernement a envoyé devant les micros pour défendre la réforme, alors que le président de l’UMP s’agite contre une réforme «pas financée», «injuste», «mal préparée ».

Premier de la classe, le député socialiste a même écrit aux habitants de Meaux (Seine-et-Marne) dont Jean-François Copé est le maire.

Interrogé sur France Inter sur la question des moyens qui manquent aux communes pour mettre en place cette réforme, Yves Blein a trouvé la parade en attaquant Jean-François Copé, coupable à ses yeux de choisir la vidéosurveillance au détriment des activités périscolaires et donc du bien-être de l’enfant :

« Le jour même où le conseil municipal de Meaux a pris la décision de ne pas mettre en œuvre les rythmes scolaires, il votait aussi 17 millions d’euros d’investissement pour installer un centre de vidéosurveillance, pour installer ses 155 policiers municipaux de Meaux, pour une ville de 50 000 habitants « .

Yves Blein n’est pas un farouche opposant de la vidéosurveillance. Il a même 17 caméras dans sa commune (chiffre de juillet 2012). Élections municipales obligent, il s’est donc empressé de préciser :

« Cela ne veut pas dire que je méconnais le problème de la sécurité publique et de la tranquillité publique mais il y a des arbitrages que des élus sont en mesure de faire. Je les encourage à faire de la question de l’enfant et de l’éducation, qui est une priorité nationale, une priorité pour eux ».

Voir la vidéo. Séquence à partir de 14’40 »


Pour Yves Blein, Copé = Collomb ?

Le maire de Lyon Gérard Collomb, véritable patron des socialistes du Rhône appréciera.

Dans le Rhône, seules quatre communes ont choisi d’appliquer les nouveaux rythmes scolaires dès la rentrée 2013 (Irigny, Saint-Fons, Feyzin et Chasselay). Lyon n’en fait pas partie. Si on suit le raisonnement d’Yves Blein, Gérard Collomb a fait le même choix que Jean-François Copé :

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 250 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 309 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 003 visites. Aucun commentaire pour l'instant.