Actualité 

Nathalie Perrin-Gilbert dénonce « l’impossibilité d’un débat démocratique » au sein du PS et se « met en congé »

actualisé le 15/11/2013 à 15h49

On se demandait si elle allait quitter le PS. Finalement la maire socialiste du premier arrondissement a choisi la « mise en congé du PS » durant la période des élections municipales.

C’est la suite logique du choix de Nathalie Perrin-Gilbert (NPG) de se présenter aux élections en mars prochain contre Gérard Collomb, lui-même candidat du PS à Lyon.

D’autres membres du club de réflexion qu’elle a monté, le Gram, ont également annoncé leur mise en congé lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi. On retrouve deux figures du PS local, Paul Raveaud et Jean-Paul Gauthier.

Ils ont envoyé une lettre dans ce sens au premier secrétaire, Harlem Désir et à David Kimelfeld, premier secrétaire fédéral du Rhône.

La plupart seront présents sur les listes que la maire du premier entend constituer à Lyon dans trois arrondissements.
Le Gram ambitionne également de constituer des listes à Oullins, Saint-Priest et Caluire.

Pour justifier cette « mise en congé », NPG se place, une fois de plus, sur le terrain des valeurs. Dans la lettre, on peut lire :

« Prenant acte de l’impossibilité d’un réel débat démocratique au sein des instances municipales, communautaire et fédérale, nous vous informons que nous nous mettons en congé du Parti socialiste afin de retrouver notre liberté d’action et de militantisme en vue des élections municipales ».

Sur Twitter, l’un des membres du Gram, Paul Raveaud, précise :

 

Appel du pied renouvelé à la gauche de la gauche

Les communistes choisissent la semaine prochaine entre une union dès le premier tour avec Gérard Collomb et une liste autonome avec leurs alliés du Front de gauche voire, ensuite avec le Gram et les écologistes menés par le duo Etienne Tête/Emeline Baume. Les écolos autonomistes doivent eux-mêmes s’accorder sur d’éventuelles alliances. Dans ce contexte, NPG a renouvelé un appel à l’union adressée à toutes ces forces situées à gauche de Collomb.

A six mois des municipales, la physionomie de la gauche de la gauche est donc loin d’être définitive. Toutes les alliances restent possibles.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 483 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 567 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 465 visites. Aucun commentaire pour l'instant.