Appartement 16

Nouveaux tags racistes dans les Monts du Lyonnais : l’extrême droite radicale marque le terrain

1424 visites | 5 commentaires

Dans la nuit du 2 au 3 septembre, a été taguée la salle de tennis de Vaugneray, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Lyon. C’est là que doit se dérouler la 10e édition du festival « anti-raciste » Melting Potage le 7 septembre prochain.

Sur les murs de la salle, on peut désormais lire « WP » (White Power), « SS », « Melting Caca », ou encore « bises à Meyric » (sic). Également inscrit le mot GUD, comme le nom du groupuscule d’extrême droite lyonnais qui s’est fait connaître ses derniers mois pour ses actions violentes.

Tag extreme droite

La salle où doit se dérouler le festival Melting Potage a été taguée © Festival Melting Potage

Selon les organisateurs de Melting Potage, la quasi totalité des affiches du festival collées dans les Vallons du Lyonnais ont également été taguées (voir la photo ci-dessous), voire arrachées

tag affiche melting potage

Les affiches du festival ont été arrachées ou taguées © Festival Melting Potage

Comme Rue89Lyon le racontait en décembre dernier, depuis une dizaine d’années, la campagne lyonnaise des Monts et Vallons du Lyonnais connaît tags, autocollants et bastons racistes, avec en toile de fond, le développement de groupuscules d’extrême droite radicale qui ont fait de ce secteur du Rhône, un de leurs lieux de recrutement.

L’année dernière, ces intimidations avaient été « particulièrement violentes », rappelle le festival Melting Potage, puisqu’une cinquantaine de personnes menées par des militants identitaires (cette fois-ci) avaient manifesté pendant les spectacles.

Suite à cette nouvelle tentative, les organisateurs appellent le Préfet du Rhône « à réagir vite face aux organisations d’extrême droite dans les Monts du Lyonnais » :

« Il s’agit pour le Préfet d’empêcher le moindre dérapage violent en mobilisant systématiquement les services de gendarmerie sur chaque événement public pour protéger la population et sanctionner ces actes. »

Créé en septembre 2003, c’est justement pour lutter contre ces dérives d’extrême droite dans la campagne lyonnaise que le festival Melting Potage a vu le jour.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

5 Commentaires postés

  1. la racaille au crane rasé est la pire de toute.

    ces délinquants qui tabassent, vandalisent, et violent sont la véritable plaie de Lyon

  2. des bouseux scatophile voila le vrai visage de l’extrême droite lyonnaise

  3. Pas un mot dans l’article sur l’overdose d’un participant au festival Meltin Potage l’annnée dernière ni sur la drogue qui y est vendue.

    • « Pas un mot » en effet, et pour cause : vos allégations sont tout simplement mensongères. Mais allez-y, citez vos sources, je vous en prie.

    • Jamais entendu parlé non plus…. Bizarre en temps qu’organisateur du festival non???

      Il semblerait que les groupuscules d’extrême-droite manient aussi bien le mensonge que la bombe à tags…

      Bref, avec 1300 spectateurs malgré la pluie, le festival a encore été une très belle réussite cette année!
      L’Ouest Lyonnais n’appartient pas à ces groupes violents!