Vigies 

Bosch à Vénissieux : la CFDT tire la sonnette d’alarme

actualisé le 15/11/2013 à 10h22

Depuis le printemps dernier, le groupe Bosch est en quête d’un repreneur pour son installation photovoltaïque de Vénissieux qui emploie 240 personnes.

Une délégation de la CFDT a prévu de se rendre au siège du Conseil régional jeudi. Le but du syndicat majoritaire de l’usine est de tirer la sonnette d’alarme :

« La fermeture du site, le plus performant de France, serait pour le moins contradictoire avec la volonté affichée du gouvernement de mener à bien la transition énergétique. »

Alors que la piste menant à l’Italien Pufin Power a fait long feu, deux candidats à la reprise sont en lice.

A lire sur leprogres.fr

Partager cet article
Tags