Vigies 

Grenoble : un employé exposé à des radiations nucléaires sur un chantier du CEA

Un employé de la société Alfadir, qui procédait au tamisage de déchets radioactifs sur un chantier de démantèlement du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Grenoble, a été exposé à une dose radioactive supérieure à « une des limites annuelles réglementaires », a annoncé le centre de recherche mercredi, dans un communiqué repris par l’AFP (via ledauphine.com).

L’employé a suivi des examens médicaux pour s’assurer qu’il n’avait pas inhalé de produits radioactifs. Selon Didier Bordet, directeur du CEA de Grenoble,  il ne présenterait ni «brûlure», ni «perturbation quelconque» et les risques pour sa santé sont évalués comme faibles.

Le CEA a néanmoins proposé à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de classer cet incident au niveau 2 de l’échelle Ines (International Nuclear And Radiological Event Scale) qui en compte huit (de 0 à 7).

En 2012, en France, 149 événements ont été classés au niveau 1 et seulement 4 événements au niveau 2, selon le rapport annuel de l’ASN.

A lire sur ledauphine.com

 

Partager cet article