Vigies 

40 ans apr

actualisé le 16/11/2013 à 03h33

Le 26 juillet 1973, un décret officialise la séparation des universités Lyon 2, la “fac de gauche”, et Lyon 3, la “fac de droite”. Comment en est-on arrivé là ? Quelles conséquences pour le monde universitaire lyonnais ? Quarante ans après, Vincent Porhel, historien lyonnais, revient sur la genèse d’une rupture qui a généré une rivalité exacerbée entre les deux facultés pendant de longues années…

Pourquoi les universités Lyon 2 et de Lyon 3 ont-elles fini par se séparer en 1973 ?

« On ne peut pas parler de scission sans parler de la création de ces facultés. Elle découle directement des événements de Mai et juin 68, qui ont été très violents à Lyon. Avec notamment la mort du commissaire Lacroix renversé par un camion sur le pont Lafayette. A l’époque, les divergences de pensées politiques se faisaient souvent selon l’appartenance universitaire. Ce qui a donné lieu à des scènes très violentes. »

A lire sur tribunedelyon.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 090 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 457 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 497 visites. Aucun commentaire pour l'instant.