Vigies 

Peillon : l’ « inacceptable » déscolarisation des enfants roms

actualisé le 16/11/2013 à 07h13

Le ministre de l’Education, Vincent Peillon, présent ce mardi 27 août à Lyon, a jugé « inacceptable » que les enfants roms soient victimes de « ruptures de scolarité » en raison d’expulsions de bidonvilles. À l’issue d’une réunion de rentrée avec les chefs d’établissements du Rhône, le ministre s’est en effet exprimé sur le sujet :

« On me parle en cette rentrée de cas qui seraient douloureux, d’enfants qui se verraient en rupture de scolarité. C’est inacceptable et donc je demande à tous les services de faire en sorte que cela s’interrompe. »

Et d’ajouter :

« Quand il y a des déplacements qui peuvent être tout à fait nécessaires de camps de Roms, il faut, avant qu’ils aient lieu, s’assurer que les enfants ne vont pas avoir de rupture de leur scolarité. »

Vincent Peillon a également indiqué que des « circulaires en ce sens » ont été prises par ses services. Cette déclaration intervient quelques jours après l’expulsion du bidonville de Roms de Vaulx-en-Velin le vendredi 23 août.

À lire sur BFMTV.com

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 742 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 741 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 619 visites. Aucun commentaire pour l'instant.