Vigies 

Prêtre et franc-maçon, il demande de l’aide au Vatican

actualisé le 17/11/2013 à 19h59

Prêtre depuis dix-sept ans, Pascal Vesin, 43 ans, curé de la paroisse Sainte-Anne d’Arly-Montjoie, à Megève, dans les Alpes françaises, est adhérent actif du Grand Orient de France depuis treize ans.

Écarté de sa paroisse de Megève lorsque son statut de prêtre franc-maçon a été révélé, Pascal Vesin tire sa dernière carte en se rendant au Vatican, où il espère que le pape François lèvera la sanction. Après 39 jours de « pèlerinage » des Alpes françaises jusqu’à Rome, le père Pascal Vesin n’a pu retenir ses larmes. Il livre ses espoirs à l’AFP (via ledauphine.com) :

« J’espère être reçu par le pape François ou par un de ses secrétaires. Ma cause dépasse le cas Pascal Vesin. »

Il restera donc à Rome jusqu’aux alentours du 7 septembre.

Le prêtre qui touche son salaire de 700 euros jusqu’en décembre et bénéficie d’une couverture sociale jusqu’en mai prochain, n’entend pas aller devant les prudhommes comme certains lui ont conseillé. Il ne souhaite pas conspirer contre l’Eglise « comme le faisaient les maçons en 1905 » :

« Je demande à l’Eglise une ouverture, mais je demande la même ouverture dans la maçonnerie, par exemple l’abandon du secret. »

À lire sur LeDauphiné.com

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon

Premier pure player d’informations lyonnais.
100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Label Market « Jaquette et diamant » : le bon son de Lyon en circuit court

par Bertrand Enjalbal. 289 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Écoles occupées à Lyon : « Ce n’est pas à nous, parents, de pallier les carences de l’État »

par Thomas Sévignon. 1 323 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, les anti-IVG tentent de se remobiliser

par Laurent Burlet. 1 912 visites. Aucun commentaire pour l'instant.