Vigies 

Grenoble : après un cafouillage, les étudiants de l’université Stendhal privés de bourses Erasmus

actualisé le 21/11/2013 à 01h36

Dans le cadre de un programme d’études à l’étranger, Erasmus, 120 étudiants de la fac de lettres et de langues sont concernés devaient toucher entre 50 et 300 euros par mois. Mais une erreur administrative bloque pour l’instant l’attribution de ces aides.

Cafouillage, ou volonté délibérée? sur son site l’UNEF de Grenoble accuse l’université d’avoir décidé en catimini, en plein juillet et sans en avoir averti qui que ce soit , « de ne pas reconduire les bourses Erasmus de financement à l’étranger ».

« C’est une erreur administrative » répond avec un certain embarras la présidence de l’Université. La faute au service des relations internationales, et au changement cette année des procédures.

Résultat, 120 étudiants sur le carreau qui apprennent à 2 mois de leur départ qu’ils ne pourront pas compter sur cette bourse accordée pour partir à l’étranger. Celle-ci représentait entre 50 et 300 euros par mois.

A lire sur France3 Alpes

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

À Vaulx-en-Velin, François Hollande attendu par les profs mais snobé par Gérard Collomb

par Rue89Lyon. 1 059 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la centrale nucléaire du Bugey, les militants sont sur le(s) pont(s)

par Rue89Lyon. 494 visites. 1 commentaire.

Vance Bergeron, chercheur lyonnais et « cycliste bionique »

par Rue89Lyon. 417 visites. Aucun commentaire pour l'instant.