Vigies 

Face à ses difficultés financières, l’OL sacrifie « pharaons » et « dinosaures »

actualisé le 21/11/2013 à 04h24

Jean-Michel Aulas parviendra -t-il à rétablir l’équilibre financier de l’OL après 4 exercices déficitaires ? Il poursuit en tout cas la cure de régime en cédant les joueurs qui lui coûtent le plus cher. Après Bastos et Réveillére, Gourcuff et Gomis figurent désormais sur la liste des « partants ».

L’attaquant de Lyon Bafétimbi Gomis ou le milieu Yoann Gourcuff font partie des dernières cibles de Jean-Michel Aulas dans la chasse aux gros salaires qu’il mène depuis un an pour revenir à l’équilibre financier en 2014, après quatre exercices déficitaires. L’OL, qui attend un résultat négatif de 19 millions d’euros pour 2012-2013, reste en même temps ambitieux sur le plan sportif où il vise un 15e podium en 16 saisons, afin de jouer la lucrative Ligue des Champions.

Il y a un an, le président lyonnais avait dénoncé les comportements « des pharaons du vestiaire ou des dinosaures » Cris, Kim Källström, Aly Cissokho et Michel Bastos, joueurs à forts salaires, recrutés quand l’OL roulait sur l’or. Les « pharaons » ont tous, depuis, quitté le club, y compris Hugo Lloris, sacrifié alors qu’il n’était pas visé.

A lire sur France3 Rhône-Alpes

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 983 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 393 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. 207 visites. Aucun commentaire pour l'instant.